Sports
Soccer

«On a un groupe phénoménal» - Mathieu Vinet-Boudreau

le jeudi 28 avril 2022
Modifié à 0 h 00 min le 28 avril 2022
Par Eric Tremblay

etremblay@gravitemedia.com

L’équipe de soccer féminine du Noir et Or a remporté quatre bannières depuis l’automne, du jamais vu dans son histoire. Le Bicolore tentera d’en ajouter une autre dimanche, soit celle du titre des séries de la saison intérieure. (Photo - gracieuseté)

Championne sur toute la ligne cet automne pour la saison extérieure, l’équipe de soccer féminine du Noir et Or poursuit ses succès cet hiver. Le Bicolore a remporté le championnat de saison de futsal et garde le cap vers d’autres victoires.

«On a un groupe phénoménal, a qualifié l’entraîneur-chef Mathieu Vinet-Boudreau. Des filles de haut niveau.»
Le sélectionneur du Bicolore ne tarissait pas d’éloges envers son groupe de joueuses. Des filles qui ont remporté le championnat provincial en novembre.

Le Bicolore s’est rapidement mis en mode soccer intérieur à 7. L’équipe a gagné neuf de ses dix parties pour dominer le classement de la saison régulière.  «Ça a très bien été sauf notre premier match au lendemain de notre championnat provincial à 10 h le matin contre une équipe qui pratiquait déjà à 7 depuis un moment, précisait l’entraîneur-chef. Le réveil a été assez brutal, mais on avait peu d’attente. Par la suite, les filles ont bien réagi. »

Le soccer extérieur et intérieur représentent deux façons de jouer différentes. Entre quatre murs, la surface est plus petite et le jeu est plus stratégique. Le ballon doit bouger vite autant en contre-attaque qu’en organisation défensive. C’est justement une des forces du Noir et Or.

«La pression arrive rapidement, explique M. Vinet-Boudreau. Tactiquement, je veux que les autres équipes s’adaptent à notre style. On a une aisance à circuler le ballon. Le groupe de filles est capable de trouver le fond du filet.»

En 10 matchs, le Noir et Or a marqué 43 buts, soit le plus haut total de la ligue du Sud-Ouest division A. La défensive est aussi la plus avare du circuit, avec seulement 10 buts concédés. 

L’entraîneur-chef comptait sur un alignement qu’il dirige depuis un bon moment déjà. Des filles à l’écoute des tactiques, des styles et de l’intensité demandés. «Ensuite, ça vient tout seul, résume-t-il. Tu joues avec les X et les O. Tu l’appliques puis ne regarde plus en arrière. Les filles ont atteint un niveau supérieur.»

Place aux éliminatoires

Le rideau tombe sur la saison dimanche sur la surface synthétique de Marie-Victorin. Valleyfield affronte d’abord l’équipe locale, la seule à lui avoir infligé une défaite cette saison. «Ce n’est pas quelque chose qui nous stresse, confirme l’entraîneur-chef. Les filles voudront savourer une revanche. Elles vont arriver confiante avec un bon élan.»

Si la victoire est au rendez-vous après le sifflet final, le Noir et Or disputera la finale plus tard dans la même journée. 

Dernières nouvelles