La justice devrait entendre à nouveau la cause de Maya

Par Yanick Michaud
La justice devrait entendre à nouveau la cause de Maya
Manon Berniqué et Maya ne demandent qu’un sursis afin que le lapin puisse terminer sa vie en paix, procurant les effets souhaités de la zoothérapie. (Photo : Journal Saint-François Pierre Langevin )

La justice a accepté d’étudier la demande d’appel de Maya le lapin. Celui-ci pourrait se tenir d’ici… un an.  

Manon Berniqué, la propriétaire de Maya, avait reçu le jugement de se défaire de son lapin, le mois dernier. La cause est en cours depuis maintenant un bon moment. L’Office municipal d’habitation dans lequel elle habite lui avait intimé de se défaire de son animal de compagnie.

« J’ai demandé de faire appel et la juge a accepté ma demande. Maintenant, elle devra nous confirmer la date. Ça devrait se faire d’ici le début des vacances estivales. Mais après, il faudra suivre tout le processus. On en a peut-être pour encore un an », explique la dame dont le lapin a maintenant près de huit ans. Rappelons que ce type d’animal a une espérance de vie de 9 ans.

Par ailleurs, Manon Berniqué semble confiante cette fois, de faire entendre raison aux gens. « Mon avocate a de nouveaux éléments en main concernant la zoothérapie. Moi c’est la raison pour laquelle je possède Maya », dit la dame empreinte d’espoir.

Référendum des locataires

D’ici à ce que la cause revienne devant la justice, Manon Berniqué mentionne que les propriétaires des logements où elle habite, entendent tenir un référendum sur la possession d’animaux de compagnie. « Le 13 juin, nous allons devoir voter à savoir si les gens veulent que nous puissions garder des chiens et des chats. Ils savent bien que les chiens jappent et que les gens vont être contre. Ça va cependant leur donner un argument de poids en montrant que les locataires sont contre les bêtes à poil », croit la dame, qui conserve malgré tout son optimisme.

Entretemps, elle continue de garder la cage de Maya toujours propre et de promener en laisse son lapin qui ne demande qu’à terminer ses vieux jours, gavé par l’amour de sa propriétaire.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Kathleen Caroline Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
Kathleen Caroline
Guest

Vive et laisser vive