La clé de l’intrigue

La clé de l’intrigue
(Photo : (Photo - Archives))

C’est dans le domaine de l’immobilier que Judith Bannon plonge l’intrigue de son 14e roman. Le prix du désir est un suspense érotique rédigé en cours de pandémie, ce qui a amené l’auteure à réviser son plan initial.

«J’ai trouvé difficile d’écrire sur le domaine du luxe alors que tout s’effondrait, explique Judith Bannon. Mon fondement de valeur était remis en question. J’avais une confrontation comme auteure par rapport à ce que j’écrivais. Une retenue. Mais un personnage secondaire est venu m’aider à donner un nouveau souffle au récit. Ce qui permet d’avoir un récit plus authentique. »

Une histoire qui s’articule autour de Romane, une agente immobilière qui convoite la clé d’or, récompense accordée pour des ventes exceptionnelles. «La représentation de la clé est intéressante, soutient l’auteure. Ce que le personnage est prêt à faire pour l’obtenir également. »

La rédaction a été complétée au mois de juin. L’auteure a voulu ancrer le récit dans l’atmosphère qui s’imposait alors, soit en confinement à la maison. D’où l’idée de fixer les événements dans le temps, soit entre le jeudi le 19 novembre et le lundi 4 janvier. Une lecture pour réchauffer l’ambiance.

«C’est fidèle à mes autres romans, assure-t-elle. Écrire dans ce contexte, c’est aussi torride. Mais il y a aussi une douceur et de l’introspection.

Tome unique

Fait inédit dans la bibliothèque de Judith Bannon, ce plus récent roman se boucle en 527 pages. Auteure de quatre trilogies, elle boucle ici l’intrigue en un seul tome. «J’ai hâte de voir comment il va être reçu, assure-t-elle. J’aime faire naître mes personnages mais je savais que je ferais le tour en un tome cette fois-ci. J’ai toujours très hâte de constater comment mes livres sont perçus, mais il y a un petit quelque chose de plus cette fois je dirais. »

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires