Un casse-tête pour démarrer la saison de hockey dans Soulanges

Un casse-tête pour démarrer la saison de hockey dans Soulanges

Les jeunes joueurs de hockey de Soulanges pourraient devoir jouer dans des municipalités avoisinantes pour les prochains mois.

Crédit photo : (Photo: gracieuseté)

Le président de l’Association de hockey mineur de Soulanges, Éric Gagnon n’est pas heureux à quelques jours d’amorcer une nouvelle saison qui s’annonce longue.  

Le bris de l’équipement au Centre sportif Soulanges le place dans l’eau chaude. « Nous avons environ 350 jeunes inscrits pour la saison de hockey et je sais que le patinage artistique compte environ 120 patineurs. Ce sont entre 450 et 500 jeunes qui sont touchés. Il faut se retrousser les manches, réparer le tout et trouver des heures de glace », lance celui qui était déjà entre en contact avec les autorités de différentes villes environnantes. « Nous avons amorcé des démarches avec Valleyfield qui essaient de nous trouver des heures, mais les horaires sont déjà fixés, et ils veulent que nous prenions une entente pour au moins une demi-saison. Ce sera difficile de répondre à cette demande. À Vaudreuil-Dorion il n’y a plus d’heures de disponibles. Sans compter qu’à Saint-Polycarpe nous avons un certain taux horaire, qui est beaucoup plus élevé ailleurs. Avec 275 inscriptions déjà entrées, nous ne pouvons envisager une augmentation. Nous espérons que les villes seront compréhensives », plaide Éric Gagnon.

Des délais très longs

Pour lui, tout comme pour le directeur général de Saint-Polycarpe, Éric Lachapelle, les délais semblent énormes. « Parce que c’est du municipal, ce sera long et compliqué. Les choses pourraient se régler et les réparations faites en trois ou quatre jours. Mais avec les règlements, nous n’aurons pas de glace avant novembre comme c’est parti », déplore celui qui aurait aimé que les réparations soient faites de manières préventives. « Je sais que les compresseurs étaient fatigués depuis trois ans. Les gens en parlaient. Mais il a fallu attendre des subventions et ce n’est jamais venu. Alors maintenant c’est brisé, c’est une situation d’urgence et nous devons réagir plutôt qu’agir », lance le président.

Il appert également que Saint-Polycarpe aurait amorcé des démarches avec des municipalités voisines pour partager les frais quant au Centre sportif Soulanges, mais que les choses n’avançaient pas rapidement. Certains prétendent que si les choses demeurent ainsi, le CSS pourrait fermer ses portes à l’issue de la saison qui devait s’amorcer bientôt mais qui pourrait maintenant être retardée pendant de longs mois.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar