Une voix d’or propulsée par l’émotion

Une voix d’or propulsée par l’émotion

Marc-Olivier Bergeron a chanté pour les représentants du «Journal Saint-François» vendredi soir: frissons garantis.

Crédit photo : (Photo: Journal Saint-François - Pierre Langevin)

DIVERTISSEMENT.  Il n’a que 11 ans, pèse à peine une vingtaine de kilos (45 livres) et sa voix d’or lui donne des allures de géant. Marc-Olivier Bergeron, un jeune Campivallensien, sait déjà ce qu’il veut accomplir dans la vie : faire carrière comme chanteur. MOB, de son nom d’artiste, pourra étaler son immense talent cet été alors qu’il interprétera «L’air de l’extraterrestre» dans la pièce Starmania présentée par Québec Issime.

Marc-Olivier n’a laissé aucun choix aux producteurs à la suite des auditions tenues le 16 mars dernier au Centre des arts de la scène à Sherbrooke. Parmi une vingtaine de candidats âgés de 8 à 14 ans, MOB a retenu l’attention du directeur artistique Pierre Doré et de la directrice du casting, Marie-Eve Riverain. Ainsi, du 10 juillet au 17 août, il partagera les représentations du spectacle avec Lee-Anne Viens, de Magog, jeune fille choisie elle aussi pour donner une nouvelle dimension au message de paix associé à l’œuvre de Michel Berger et Luc Plamondon.

«Marc-Olivier possède une voix propulsée par l’émotion. Il s’installe dans la chanson et ça devient de la turbo dynamite», décrit sa professeure de chant, Noémie Sheila Rioux. «J’ai connu des chanteurs qui ont une belle voix, mais rarement un être humain qui canalise autant sa sensibilité. Marc-Olivier est à son meilleur sur scène. Il est à son X sur les planches», louange-t-elle, en entrevue accordée au «Journal Saint-François».

L’auteur de ces lignes a eu un aperçu des prouesses vocales de MOB lors de ses interprétations de l’hymne national aux parties locales des Braves de Valleyfield. Plus récemment, à la dernière occasion, sa prestation lui a valu la reconnaissance des joueurs qui l’ont félicité un à un.

Accompagné sur la photo de sa professeure de chant, Noémie Sheila Rioux, MOB se prépare à relever son plus grand défi : «Québec Issime présente Starmania». (Photo: Pierre Langevin)

Vendredi dernier, ce fut un véritable coup de cœur dans le studio de son enseignante alors que Marc-Olivier a entonné sa version personnelle du classique «La quête» de Jacques Brel. Une prestation à donner des frissons, qui vient te chercher dans le plus profond de ton âme. Pour un être émotif comme votre humble serviteur, c’est difficile de ne pas mouiller les yeux.

«Marc-Olivier a chanté avant même de parler. Il avait 3 ans quand il s’est mis à chanter pour le première fois», évoque son père, Yannick Bergeron. Puis à l’âge de 5 ans, de sa propre initiative, Marc-Olivier a pris le micro devant plus de 200 convives lors du 50e anniversaire de ses arrière-grands-parents. Son assurance et sa voix unique ont alors fait croire à ses proches qu’il avait un grand potentiel, voire un don.

Jeune Campivallensien aux multiples talents, Marc-Olivier joue au piano en plus chanter. «J’ai 95% dans mon cours de musique à l’école», se plait à dire l’élève de 5e année. (Photo: Pierre Langevin)

MOB a reçu ses premiers cours de chant à l’âge de 9 ans et l’été dernier, il s’est adjugé la première position au Festival de la chanson de Saint-Ambroise pour son interprétation de «Comment je te dirais» de Renée Wilkin, finaliste de La Voix en 2014. En juillet dernier, la jeune sensation a fait un pas de plus dans son parcours de chanteur quand il a accompagné Annie Villeneuve sur scène lors d’un spectacle au Camping Lac des Pins à Franklin.

En plus de «Starmania», Marc-Olivier doit remplir d’autres engagements et il montera sur la scène de la salle Albert-Dumouchel, le 28 avril, pour l’événement «Étoiles en spectacle» présenté dans le cadre du Gala Opti-Jeunesse. MOB offrira à l’auditoire «La quête» en solo et il chantera en duo le méga succès de Lady Gaga, «Shallow», avec une jeune partenaire, Julia Rose, qui est la fille de son agente, Marie-Josée Larouche.

Marc-Olivier veut déjà redonner aux autres et il a promis de chanter pour un organisme en prévention du suicide lors d’un spectacle qui aura lieu le 2 novembre prochain. «Notre fils est vraiment sur une erre d’aller», conclut la mère de MOB, Melissa Bouchard.

Le grand sourire d’un petit chanteur de 11 ans qui possède une voix unique. (Photo: Pierre Langevin)
MOB, de son nom d’artiste, suit des cours de chant depuis deux ans. (Photo: Pierre Langevin)
Marc-Olivier a fait une prestation remarquée en duo avec Annie Villeneuve, l’été dernier à Franklin. Sa mère Melissa Bouchard était fière de sa progéniture. (Photo: gracieuseté)
Marc-Olivier en compagnie de son enseignante, Noémie Sheila Rioux, qui est également auteure-compositeure-interprète. (Photo: Pierre Langevin)

 

2
Commenter cet article

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Christine SimardMichel bergeron Recent comment authors
Michel bergeron
Invité
Michel bergeron

Il es le meilleure, et le talent pour faire sortir notre cœur sensible

Christine Simard
Invité
Christine Simard

Félicitations continue tu as beaucoup de talent .tu es le meilleur ❤️