Un dernier hommage à Mgr Robert Lebel

Par danielgrenier
Un dernier hommage à Mgr Robert Lebel
Une vingtaine d’évêques provenant de partout au Québec ont assisté aux funérailles de Mgr Robert Lebel.

Plus de 900 personnes sont venues dire un dernier adieu à Mgr Robert Lebel, évêque émérite du diocèse de Valleyfield, dont les funérailles ont été célébrées mercredi après-midi, à la basilique-cathédrale.

Évêque du diocèse de Valleyfield pendant 24 ans, de 1976 à 2000, Mgr Lebel est décédé le 25 mai dernier à l’âge de 90 ans. La cérémonie empreinte de sobriété a été présidée par l’actuel évêque du diocèse, Mgr Noël Simard.

Une vingtaine d’évêques et d’archevêques provenant de partout au Québec étaient réunis à cette occasion.

Parmi eux, on remarquait le cardinal Gérald Cyprien Lacroix (Québec), Mgr Christian Lépine (Montréal), l’ancien évêque du diocèse de Valleyfield, Mgr Luc Cyr (Sherbrooke), Mgr Paul-André Durocher (Gatineau), Mgr Denis Grondin (Rimouski), Mgr Paul Lortie (Mont-Laurier), Mgr André Rivest (Chicoutimi), Mgr Lionel Gendron (Saint-Jérôme), Mgr Raymond Poisson (auxiliaire Saint-Jérôme), Mgr Gilles Lussier (Joliette), Mgr François Lapierre (Saint-Hyacinthe), Mgr Jacques Berthelet (émérite Saint-Jean/Longueuil), Mgr Clément Fecteau (émérite Sainte-Anne-de-la-Pérade), Mgr Martin Veillette (émérite Trois-Rivières), Mgr Eugène Tremblay (émérite Amos), Mgr Émilius Goulet (émérite Saint-Boniface, Manitoba), Mgr Régis Belzile (émérite de Moundou, Tchad), Mgr Jude St-Antoine (émérite auxiliaire Montréal), Mgr Vital Massé et Dom André Laberge.

Des prêtres de plusieurs paroisses du diocèse étaient également présents et parmi la foule, on retrouvait quelques personnalités, dont le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Denis Lapointe et la conseillère Louise Sauvé.

De plus, de nombreux témoignages de sympathies ont été reçus au Centre diocésain, notamment celui du pape François, du Nonce apostolique Mgr Luigi Bonazzi, du cardinal Marc Ouellette et de Mgr Maurice Couture, archevêque émérite de Québec.

Un rassembleur

Dans son homélie, Mgr Noël Simard a rendu un vibrant hommage à Mgr Lebel tout en rappelant sa devise épiscopale qui était «Dans la ferveur de l’Esprit».

«Il a été un rassembleur. Il était proche des prêtres et il aimait promouvoir le diaconat. Il a ouvert la porte à la présence des femmes dans l’Église et il s’est intéressé aux problèmes sociaux. Il a toujours eu une prédilection pour la jeunesse ainsi que pour les habitants des réserves amérindiennes et il affectionnait particulièrement Kateri Tekakwitha», révèle Mgr Simard tout en soulignant que son héritage s’avère unique.

De son côté, Mgr Paul-André Durocher, archevêque de Gatineau et président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), a affirmé que Mgr Lebel était un pasteur avec un grand cœur. Il a aussi mentionné son don exceptionnel pour l’écriture, la sculpture, la caricature et la musique.

Pour sa part, son neveu Robert Lagassé a qualifié son oncle d’homme simple, généreux et disponible. «Il était d’une grande simplicité, il ne voulait pas qu’on l’appelle Monseigneur. Il prêtait une grande importance à l’éducation de ses neveux et nièces. Il a été un modèle et une référence. Dans ses écrits, les termes employés étaient à la portée de tout le monde».

Sous la direction de Claude Lebeau, la chorale qui a agrémenté la cérémonie funèbre était composée d’une cinquantaine de membres provenant de la basilique-cathédrale, Immaculée-Conception de Bellerive, Les Cèdres et Vaudreuil-Dorion. Le chanteur Robert Lebel (son homonyme) était aussi présent.

Homme d’une grande sagesse

Interrogé à l’issue de la cérémonie, l’abbé André Lafleur, vicaire général, a déclaré que Mgr Lebel était un homme d’une grande sagesse et proche des gens. «Évêque depuis plus de 40 ans, il pratiquait une pastorale de proximité. Il aimait enseigner et même encore aujourd’hui, il enseignait en lien avec la vie et la foi. Son départ crée une grande peine pour nous», confie l’abbé Lafleur.

Par ailleurs, dans un communiqué qu’il a fait parvenir aux médias locaux, le maire Denis Lapointe qualifie Mgr Lebel de leader tranquille mais convaincant.

«Il était respecté de ses pairs parce que sa riche et fertile pensée savait se frayer un chemin dans les valeurs humaines et chrétiennes mais dans le respect des croyances de tous, au-delà même des religions de ce monde. Pas de jugement sur le choix des hommes et des femmes, il avait une ouverture d’esprit qui lui a fait comprendre durant toute sa vie de prêtre et d’évêque, les enjeux du genre humain.»

Mgr Robert Lebel a été inhumé au cimetière de Valleyfield dans un terrain réservé aux évêques. Il reposera aux côtés de son prédécesseur, Mgr Guy Bélanger.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des