Un dernier départ pour Mathieu Daoust

Par Denis Bourbonnais
Un dernier départ pour Mathieu Daoust
Moins d’une semaine après avoir participé au défilé de la Saint-Baptiste en compagnie de sa fille Béatrice et des membres de sa famille, le pilote Mathieu Daoust a péri tragiquement dans un accident de course, dimanche, aux Régates de Brockville (Ontario). (Photo : (Photo: Journal Saint-François – Pierre Langevin) )

TRAGÉDIE.  Les Régates de Brockville (Ontario) ont pris une tournure dramatique dimanche après-midi alors que le pilote campivallensien Mathieu Daoust a trouvé la mort dans un accident de course.

L’événement tragique est survenu lors d’une épreuve de qualification de la classe Grand Prix quand le coureur âgé de 31 ans a fait un crochet au premier virage quelques secondes après s’être élancé au départ de la course 3A à bord de l’hydroplane «Miss Cléopâtre» GP-9. La perte de contrôle s’est avérée fatale lorsque le pilote Jack Lupton n’a pu éviter l’impact aux commandes du «Miss New Zealand» GP-57.

Le bolide conduit par le Néo-Zélandais est passé sur le cockpit du «GP-9», heurtant violemment le pilote Mathieu Daoust qui est décédé instantanément. Les premières informations communiquées dans les puits de ravitaillement à la suite de la collision laissaient craindre le pire et les appréhensions ont monté d’un cran lorsque le conducteur Jack Lupton a regagné la rive en pleurs, visiblement ébranlé par l’accident qui venait de se produire.

Les deux embarcations impliquées dans la collision, le «GP-9» piloté par Mathieu Daoust et le «GP-57» conduit par le Néo-Zélandais Jack Lupton, ont été retirées des eaux de la rivière St. Lawrence. (Photo: HRL)

Quand le décès de Mathieu Daoust a été confirmé, la consternation et une grande tristesse ont envahi les puits de ravitaillement et l’espace réservé aux spectateurs. Près de 29 ans après la mort tragique de Daniel Brossoit aux Régates de Valleyfield en 1991, le circuit motonautique est sécoué par le départ impromptu d’un autre valeureux pilote.

Une demi-douzaine d’épreuves avaient été complétées avant le terrible accident et le reste du programme de courses a été annulé. Soudainement, les résultats, les exploits et les rivalités sur l’eau n’avaient plus aucune signification. Une famille vit la douleur de perdre un père, un mari, un fils et un frère. Amis, connaissances et supporteurs ont perdu un copain et un compétiteur qui nous a quittés en vivant sa passion jusqu’au tout dernier battement de cœur.

Le pilote Jack Lupton, au volant du «Miss New Zealand» GP-57, n’a pu éviter l’impact à la suite de la perte de contrôle de Mathieu Daoust à bord du «Miss Cléopâtre» GP-9. (Photo: HRL)

Mathieu Daoust est parti comme un champion. Le seul Québécois inscrit dans la classe Grand Prix avait remporté les deux dernières finales à Cambridge (Maryland), en mai, et aux Régates de Beauharnois en septembre dernier au volant du «Miss Cléopâtre» GP-9 propriété de Line Mayer. Mathieu a gagné une épreuve de qualification samedi à Brockville et il occupait la tête du championnat de la saison. Mathieu était en bonne position pour réaliser son rêve de triompher devant les siens sur la baie Saint-François lors des 81es Régates de Valleyfield.

Moins d’une heure après le décès de Mathieu Daoust, la Ligue de Régates d’Hydroplanes (HRL) a émis le communiqué suivant en lien avec le tragique événement : «C’est avec tristesse que la Ligue de Régates d’Hydroplanes HRL annonce officiellement le décès du pilote Mathieu Daoust au volant de son embarcation GP-9. L’accident s’est produit lors d’une course de qualification ce dimanche, à Brockville.

La HRL souhaite offrir ses plus sincères condoléances à la famille du pilote ainsi qu’à son entourage, à qui nous continuerons d’offrir notre soutien. Par respect pour l’intimité de la famille et de l’organisation, nous n’émettrons aucun autre commentaire pour l’instant. Les détails de l’incident seront communiqués dans les prochains jours. Mathieu Daoust manquera profondément à la grande famille des régates.»

Le bateau piloté par Mathieu Daoust a été remorqué jusque dans les puits de ravitaillement à la suite du tragique accident. (Photo: Journal Saint-François)
Policiers, ambulanciers et autres membres du personnel médical sont demeurés sur les lieux pendant quelques heures. (Photo: Journal Saint-François)
Partager cet article

9
Laisser un commentaire

avatar
8 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
8 Comment authors
Yves ThibaultKellyGenevièveColetteJimmy Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
Ronald Perreault
Guest
Ronald Perreault

Mon neveu était in pilote hors pair et aimais ce sport qui pour lui offrait un adrénaline sans pareil. Je suis sans mots suite à cet événement.

Martin Dubé
Guest
Martin Dubé

Mes sincères condoléances à toutes la familles.

Luc Tremblay
Guest
Luc Tremblay

Très attristé par la tragédie,mes condoléances à toute la famille et amis.

Jimmy
Guest
Jimmy

Mes sincère condoléance à toute la famille

Colette
Guest
Colette

Sincères condoléances à sa famille, quel tristesse partir si jeune……..bon courage.

Geneviève
Guest
Geneviève

Mes sympathies à la famille c’est très triste 😥

trackback

[…] d’hydroplane Mathieu Daoust est décédé dimanche lors des Régates de Brockville en Ontario à la suite d’un accident lors d’une qualification de la classe Grand Prix. Les autorités municipales de Valleyfield, dont […]

Kelly
Guest
Kelly

Please please… if you have any respect or heart you would take these photos down of the accident.. the family already had to deal with this in person and if you seen them you would understand… they don’t need to see this again Please…

Yves Thibault
Guest
Yves Thibault

Sympathies à la familles.
Par contre je suis tellement fière de mon fils Alexandre Thibault qui a mis en place un go fundme pour la famille et est présentement à près de 22,000$ de ramasser
Bravo alex car toi aussi tu ne l’a pas eu facile avec ton accident aux régates.
Papa qui t’aime