Un débat des candidats organisé au Cégep de Valleyfield

Par Yanick Michaud
Un débat des candidats organisé au Cégep de Valleyfield
Le Cégep de Valleyfield sera le théâtre d'un débat de nature indirecte des candidats de Salaberry-Suroît le 2 octobre. (Photo : (Photo Journal Saint-François - Archives Pierre Langevin))

Le Cégep de Valleyfield organise un débat politique où tous les candidats de la circonscription de Salaberry-Suroît sont invités.

Les candidats pourront rencontrer la communauté collégiale ainsi que la population régionale. L’événement prendra place à la salle Albert-Dumouchel, le mercredi 2 octobre, dès 16 h 30.

La Direction des affaires étudiantes du Cégep de Valleyfield invite les étudiants et la communauté régionale à participer à un débat opposant les différents candidats à l’élection fédérale. L’objectif du débat sera essentiellement de permettre aux étudiants de mieux connaître la plateforme électorale des différents partis en lice, ainsi que celle des différents candidats du comté.

Les questions auxquelles les candidats seront exposés ont été préparées par les étudiants du cours de Politique Canada-Québec de la classe de Daniel Gauthier. Le débat sera animé par Guillaume Robidoux, enseignant au département de Langues et littérature du Cégep de Valleyfield.

Les candidats Marc Faubert, du Parti Libéral du Canada, Claude DeBellefeuille, du Bloc Québécois Joan Gottman, du Nouveau Parti démocratique du Canada et ont d’ores et déjà confirmé leur présence.

Un exercice démocratique

Ainsi, la formule retenue pour l’occasion est celle d’un débat de nature indirecte, ouverte au public, mais dont la majeure partie de la période de questions sera réservée aux étudiants. Bien que les médias locaux soient invités à assister au débat, les journalistes pourront seulement poser leurs questions aux candidats à la fin de l’activité s’ils le désirent.

La majorité des étudiants du Collège de Valleyfield voteront en grande majorité pour la première fois. Ainsi, les candidats à l’élection provinciale ont également la possibilité de tenir le jour même, entre 11 h et 13 h, un kiosque d’information au Café chez Rose. Ils pourront informer les étudiants de leur plateforme politique.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des