Marc Faubert prêt pour le marathon de la campagne

Par Yanick Michaud
Marc Faubert prêt pour le marathon de la campagne
Marc Faubert était entouré des députés des comtés voisins au lancement de sa campagne et à l’ouverture de son local électoral. (Photo : Photo Journal Saint-François – Loïc Michaud)

Le candidat du parti libéral dans Salaberry-Suroît en vue de l’élection fédérale du 21 octobre, Marc Faubert, a ouvert son local de campagne samedi à Valleyfield.  

En présence des députés des comtés voisins, Brenda Shanahan dans Châteauguay et Peter Schiefke dans Vaudreuil-Soulanges, Faubert a salué la centaine de partisans qui s’entassaient dans son bureau temporaire. « Pour une nouvelle équipe comme la mienne, c’est bien de pouvoir compter sur mes collègues des comtés voisins. Ils ont de l’expérience. Leurs équipes ont de l’expérience. J’ai besoin de conseils pour ce marathon qui se prépare. Pour monter une belle équipe de bénévoles », a lancé Marc Faubert, enthousiaste.

Brenda Shanahan a salué les nombreux partisans venus en appui au candidat. « C’est quelqu’un de formidable pour Salaberry-Suroît. Il a, grâce à vous, un appui apprécié. Juste avec votre gang et votre enthousiasme, nous allons gagner cette élection », a-t-elle admis.

Son collègue à Ottawa. Peter Schiefke a quant à lui énuméré quelques réalisations des siens pendant les dernières années. « Nous avons besoin de vous pour les semaines à venir. Il faut passer le message que les Libéraux, nous faisons de la politique positive », a-t-il lancé.

À la table des décisions

En ce sens, Marc Faubert a dit vouloir mener une campagne respectueuse. « Je suis un gars positif qui ne parlera pas en mal des autres partis. Je ne critique pas ce que font les autres. J’ai ma plate-forme avec un message qui va bien passer », a dit celui qui s’engage à gagner pour la région le 21 octobre.

« Nous devons gagner. Nous le devons parce que nous devons être à la table des décisions. Je vais lancer un message centré sur les enjeux du comté. On doit s’occuper de chez nous. Les projets passent sur la 20 et n’arrêtent pas ici. Je veux aller chercher les enjeux auprès des gens d’ici et devenir la courroie de transmission pour accélérer les choses et le succès. Nous devons amener des projets ici et les supporter en étant assis à la bonne place », a prétendu Marc Faubert qui désire s’investir pour voir aux affaires des gens de son comté.

Plusieurs forces dans le comté

« Nous avons des forces. Le port, les autoroutes, le parc industriel adjacent au port. Il faut travailler là-dessus. Nous avons aussi une région agricole. À plus de 60 %. Nous devons prendre soin de nos agriculteurs. Ils font face à une compétition mondiale. Nous allons les aider. Alléger les formulaires pour les programmes qui peuvent leur venir en aide », a inscrit le député entouré des membres de sa famille dans le local du 45, Alphonse-Desjardins.

Le candidat a aussi parlé des jeunes familles, des aînés et de l’environnement, des aspects et des enjeux dont il entend prendre soin à l’issue de son élection. « Nous avons un premier ministre courageux et qui prend de bonnes décisions. C’est de bonnes nouvelles pour les gens d’ici », a conclu le politicien qui s’est muni de quelques paires de souliers afin de sillonner de long en large le comté en vue de la campagne qui s’amorce.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des