Un camp de jour commun pour Soulanges

Par Yanick Michaud
Un camp de jour commun pour Soulanges
Le camp de jour commun de trois municipalités de Soulanges et de la Maison de la Famille permettra d'accueillir 90 enfants. Ils se rendront au Centre sportif Soulanges. (Photo : Archives)

Trois municipalités de Soulanges et un organisme joignent leurs forces pour ouvrir un camp de jour en cette période fastidieuse.

La collaboration profitera aux enfants et aux familles de la région. La situation difficile est le point de départ de cette entente entre la Maison de la famille de Vaudreuil-Soulanges ainsi que les municipalités de Saint-Polycarpe, Rivière-Beaudette et Saint-Télesphore.

Ensemble, ce sont plus de 90 enfants qui pourront profiter d’une programmation enrichie. D’une foule d’activités amusantes. Cette initiative est possible grâce à la précieuse participation financière de Claude DeBellefeuille, députée fédérale de Salaberry-Suroît. Le tout dans le cadre du programme de Financement emploi d’été Canada ainsi qu’au fond jeunesse de Centraide et de la fondation Lucie et André Chagnon.

« Dans le contexte de la pandémie, nos habitudes sont chamboulées. Les conditions ne nous permettaient pas de tenir à la municipalité un camp de jour convenable et sécuritaire pour nos enfants. Je suis fier du travail de collaboration entre les municipalités. Afin d’offrir malgré tout un service de camp de jour pour nos enfants », explique le maire de Rivière-Beaudette, Patrick Bousez.

Saint-Polycarpe est le lieu désigné

« Constatant les difficultés rencontrées par les municipalités avoisinantes pour mettre en place leurs camps de jours respectifs, nous leur avons proposé de mettre en commun nos ressources et de nous réunir dans l’enceinte du parc Rémi Gauthier et du Centre sportif Soulanges », expose Jean-Yves Poirier, maire de la municipalité de Saint-Polycarpe, hôte du camp de jour 2020.

Le Camp de jour Soulanges accueillera ainsi plus de 90 enfants. Dans un bâtiment respectant les différentes directives recommandées par la santé publique du Québec. Ils pourront également bénéficier des espaces verts situés en périphérie soit les terrains de baseball, de soccer et de volleyball.

Une collaboration pour les années futures ?

Il est encore trop tôt pour le dire, mais l’expérience 2020 pourrait amener les trois municipalités à travailler ensemble dans le futur. Toujours en collaboration avec la Maison de la Famille de Vaudreuil-Soulanges.

Tout comme Jean-Yves Poirier, Patrick Bousez et Yvon Bériault, respectivement maires de Rivière-Beaudette et de Saint-Télesphore, trépignent à l’idée de cette première collaboration. Elle pourrait être le début d’un réel partenariat sur le long terme.

« Nous avons l’espoir d’être en train de semer les bases d’une collaboration annuelle. Qui pourrait être renouvelée chaque été », prétend Jean-Yves Poirier, maire de Saint-Polycarpe.

Du côté de la Maison de la Famille, on se réjouit de voir que les enfants pourront s’amuser tout l’été. Que les parents pourront aller travailler l’esprit tranquille. « Nous avons dû travailler très fort pour arrimer nos façons de faire. Mais ce qui nous motivait, c’était la volonté d’offrir un camp de jour aux enfants. Les familles ont vécu beaucoup de stress dans les derniers mois. Nous espérons que cette expérience positive fera du bien à tout le monde », raconte France Pomminville, directrice générale de la Maison de la Famille.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des