Robert Roy accusé de meurtre au 2e degré

Par Steve Sauvé
Robert Roy accusé de meurtre au 2e degré

Robert Roy, 57 ans, de Salaberry-de-Valleyfield fait face à une accusation de meurtre au 2e degré relativement à la mort de Maurice Beaudry, survenue le vendredi 17 juillet sur la rue Sainte-Cécile à Salaberry-de-Valleyfield.

Lors de sa brève comparution devant la juge Odette Perron, au Palais de justice de Valleyfield le lundi 20 juillet, l’accusé est resté très calme se contentant de jeter un bref regard à sa fille présente dans la salle d’audience. Toutefois, l’homme n’a enregistré aucun plaidoyer puisque l’infranction de meurtre relève de la cour supérieure. Son avocat, Louis-Philippe Mercier, a retenu la date du 31 juillet afin de procéder à l’enquête préliminaire pro forma.

Récapitulatif

Pour une raison inconnue, une altercation physique entre deux chambreurs résidant au 73 A rue Sainte-Cécile à Salaberry-de-Valleyfield éclate vers 21 h 20. Sur place, les policiers auraient retrouvé Maurice Beaudry au sol.

L’homme fût transporté au centre hospitalier où son décès a été constaté quelques heures plus tard.

Selon des informations obtenues par le Journal, mais non confirmées par les policiers, la victime aurait été battue à coups de pieds à plusieurs reprises. D’ailleurs, un autre co-chambreur de l’endroit où a eu lieu le drame confirme les nombreuses traces de sang dans la cuisine communautaire de l’édifice. Robert Roy a été arrêté sur place.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des
trackback

[…] Le 17 juillet 2015, Robert Roy et Maurice Beaudry en sont venus aux coups lors d’une soirée que le tribunal a qualifiée de beuverie, qui s’est déroulée au 73 rue Sainte-Cécile à Salaberry-de-Valleyfield. Roy a roué de coups son rival, causant par la même occasion son décès. Il a été arrêté sur place par les policiers. […]