Rencontre cruciale pour l’avenir de la paroisse Sacré-Cœur

Par Yanick Michaud
Rencontre cruciale pour l’avenir de la paroisse Sacré-Cœur
Une rencontre cruciale pour l’avenir de la paroisse Sacré-Cœur est prévue le 10 avril à 19 h, dans l’église. (Photo : Archives)

Le diocèse de Valleyfield convoque ses paroissiens dans le cadre d’une importante rencontre au sujet de l’avenir de la paroisse Sacré-Cœur.  

« Nous avions déjà planifié une rencontre le 30 avril, mais à la lumière de la situation présente, il est urgent de tenir cette réunion le plus tôt possible », explique l’abbé Normand Bergeron.

Ainsi, la rencontre a été devancée et se tiendra le mercredi 10 avril à 19 h, dans l’église Sacré-Cœur. « Nous aimerions avoir le plus de gens possible pour brosser un portrait de la situation. Il en va de l’avenir de la paroisse », ajoute Normand Bergeron curé de la basilique-cathédrale Sainte-Cécile.

Une nouvelle rencontre

Ce rassemblement suit de près celui tenu récemment par la région pastorale de Valleyfield qui s’est fraîchement questionnée sur l’avenir de l’Église.

Le 20 mars, une rencontre s’est tenue au sous-sol de l’église Saint-Pie-X, afin de dévoiler les résultats d’un sondage. Celui-ci visait à établir le portrait des cinq églises et quatre paroisses du grand Valleyfield.

« La rencontre s’est tenue en deux parties. Nous avons dévoilé le résultat d’un sondage. On a vu les étapes à améliorer, les horaires des messes. Il faut travailler à la fraternité. À l’accueil dans nos paroisses. Nous devons accepter qu’il y ait des changements qui seront faits », dit Normand Bergeron qui s’est dit surpris de voir environ 150 personnes se présenter lors de cette soirée.

« Puis nous avons établi qu’il faut faire de la place aux jeunes dans notre église. Il faut mieux les accueillir dans nos églises. Il y a de nombreux défis, comme la place des femmes dans l’église. Mais nous voyons des avancées », précise le curé de la paroisse Sainte-Cécile. Il évalue à 5 à 8 % des citoyens de Salaberry-de-Valleyfield qui ont une pratique religieuse. Ce sont donc de 2000 à 3000 paroissiens actifs dans Valleyfield.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Josée Laplante Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
Josée Laplante
Guest
Josée Laplante

Ces immenses lieux de cultes me donnent maintenant l’impression d’être inutilisés à bon escient. Faut faire de quoi pour les rendre à nouveau utiles et servants. Dans mes rêves je crois que c’est assurément possible.