Michel Choinière, un homme d’affaires qui redonne à sa communauté

Par Mario Pitre
Michel Choinière, un homme d’affaires qui redonne à sa communauté
Michel Choinière (Photo : Journal Saint-François Pierre Langevin )

Quand l’homme d’affaires Michel Choinière décide de s’impliquer dans une organisation, on peut assurément en déduire que le succès sera au rendez-vous. Si le propriétaire du magasin Canadian Tire de Valleyfield connaît du succès en affaires, il n’hésite pas à redonner à sa communauté.

Au cours des dernières semaines, deux événements dans lesquels Michel Choinière a joué un rôle crucial ont dévoilé les résultats de leurs efforts. D’une part, le comité organisateur de la finale provinciale des Jeux olympiques spéciaux tenue le printemps dernier à Salaberry-de-Valleyfield a remis une somme de 165 000 $, représentant les profits de l’événement, à 8 organismes de la région.
Président du comité, Michel Choinière dit avoir vécu une des plus belles expériences de sa vie dans l’organisation de cet événement. «J’étais entouré de gens extraordinaires, dit-il. Je ne me suis jamais rendu compte que je m’étais embarqué dans toutes ces heures de travail. Ce fut un grand travail d’équipe, avec la contribution de 500 bénévoles.»
À l’origine, le comité avait établi un premier budget prévoyant des profits de 60 000 $, un objectif qui a grimpé à 100 000 $ dès le premier C.A. et qui a finalement résulté en un montant de 165 000 $, grâce à la contribution de nombreux partenaires à qui M. Choinière n’est pas étranger. Celui-ci n’hésite d’ailleurs pas à enfreindre certaines règles établies, à briser des barrières, lorsqu’il s’agit de faire bénéficier la communauté.
Déjà, l’homme d’affaires était sensible à la cause des personnes et des athlètes handicapés. Président durant 15 ans de l’organisme Au Moulin de la Source, il a lui-même embauché sept personnes ayant une légère déficience dans l’équipe de son magasin.
Michel Choinière est aussi parmi ceux qui ont mis l’épaule à la roue dans la cueillette de fonds destinés à la famille du défunt pilote Mathieu Daoust, décédé tragiquement aux Régates de Brockville. Un montant appréciable issu de la communauté a résulté de tous ces efforts.
En affaires depuis 21 ans à Salaberry-de-Valleyfield, Michel Choinière n’a pas tardé à s’impliquer dans la communauté. « Si tu restes assis dans ton bureau, il y a peu de chances d’avancer. Quand tu vas à la rencontre des gens, ceux-ci vont reconnaître ce que tu apportes à la collectivité.»
Durant une dizaine d’années, Michel Choinière a été un rouage important de l’organisation des Braves de Valleyfield de la LHJAAAQ, à titre de gouverneur, puis de président d’honneur du tournoi de la Coupe Fred-Page en 2004.
Le propriétaire du magasin Canadian Tire du boulevard Mgr-Langlois a également joué un rôle de premier plan à l’échelle québécoise, au sein de la Fondation Bon Départ, parrainée par les magasins Canadian Tire et qui vient en aide à des enfants et des familles dans le besoin.
Heureusement, Michel Choinière s’estime aujourd’hui bien implanté dans la communauté campivallensienne. Une relation gagnant-gagnant pour tous.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des