L’offre de récompense n’a pas fait délier les langues

L’offre de récompense n’a pas fait délier les langues
(Photo : (Photo Journal Saint-François - Gaétan Prégent))

L’offre de 5000 $ en échange d’informations utiles aux enquêtes en lien avec les incendies de pizzerias à Valleyfield n’a pas permis de faire avancer les dossiers.

La récompense offerte depuis le mois de juillet n’a pas permis d’arrestation en lien avec les incendies criminels envers des pizzerias. Ceux-ci sont survenus dans les restaurants Pizza Fritz et Québec Pizzeria le 14 décembre et ceux du Restaurant Kapetan et Québec Pizzeria le 8 juin.

« Jusqu’à maintenant, aucun suspect n’a été arrêté, mais l’enquête se poursuit, informe Valérie Beauchamp, agente d’information à la Sûreté du Québec. Aucune compensation n’a été remise non plus.  »

L’offre de récompense de 5000 $ offerte par un donateur anonyme est toujours en vigueur jusqu’au 30 novembre. Elle sera remise à toutes personnes qui possèdent de l’information qui permettrait de procéder à l’arrestation et à la condamnation du ou des suspects dans cette série d’incendies criminels.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des