Les Braves veulent retrouver le rythme de l’an dernier

Les Braves veulent retrouver le rythme de l’an dernier
Les Braves souhaitent remettre en place rapidement les éléments qui ont fait le succès de l'équipe l'an dernier. (Photo : (Photo Journal Saint-François - Archives Pierre Langevin))

Le coronavirus a détruit les plans des Braves l’an dernier. Après une longue pause imposée, l’équipe de hockey junior AAA de Valleyfield sautera sous peu sur la glace. L’entraîneur-chef souhaite instaurer rapidement la même recette qui a fait le succès de l’équipe en 2019-2020.

Hockey Québec, qui régie la LHJAAAQ tenait une réunion hier [lundi]. Puis mercredi, les équipes du circuit Figsby devraient avoir tous les protocoles en main qui entourent le retour sur la glace. «Le mot d’ordre est de se préparer comme une saison normale, convient David Rochon. Le camp débute le 21 août et le cégep le 24; en ce moment, je suis dans l’inscription pour m’assurer que les gars aillent à l’école. On gère plus de protocole et de gestion administrative que du vrai hockey pour le moment. »

Mais le vendredi 21 août, Rochon et l’état-major des Braves s’attendent à recevoir entre 25 et 30 joueurs sur la glace du Centre sportif de Saint-Timothée. Le domicile temporaire de l’équipe puisque le CISSSMO utilise l’aréna Salaberry depuis le mois dernier déjà afin d’offrir certains services à des clientèles ciblées.

«On n’a pas fait de pré-camp au mois de juin ni fait le tournoi des recrues, indique l’entraîneur-chef. Des éléments qui nous permettaient d’avoir un aperçu des joueurs et de l’équipe. Ce qui fait que ça risque de ressembler à un vrai camp de la LNH alors que déjà, tout près de 13 contrats ont été signés ou sont sur le point de l’être. » Ainsi, une dizaine de postes seront à l’enjeu pour l’ouverture de la saison.

Le premier match hors concours local des Braves sera joué le 27 août.

Recréer la magie

L’an dernier, les Braves ont remporté le championnat de la division Trévi. Les Campivallensiens sont passés à une victoire d’afficher un dossier parfait à domicile. L’aréna Salaberry vibrait au rythme du hockey junior; l’endroit était redevenu intimidant pour les rivaux.

Rochon espère instaurer la même ambiance rapidement au sein du groupe de joueurs. «Ce sera important de recréer l’éthique de travail et d’avoir le souci du détail qui nous habitaient l’an dernier, note-t-il. J’ai hâte de voir les vétérans qui seront de retour afin qu’ils créent le même moule. Les gars se sont connus rapidement au camp l’an passé ce qui nous a permis d’avoir un bon début de saison. »

Quelques transactions

Dans l’entre-saison, les Braves ont laissé aller le gardien Émerick Demers. Auteur de 22 gains l’an dernier, il évoluera en Saskatchewan. Un souhait qu’il avait évoqué, bien que les Braves auraient aimé le garder dans leur vestiaire.

Les Braves ont notamment cédé les droits de Bohdan Zinchenko aux Shamrocks pour obtenir le défenseur Cédrick Théodore. Auteur de 13 points l’an dernier avec l’équipe du West-Island, il représentait un solide défenseur pour la brigade des Braves. Il a toutefois opté pour évoluer en Ontario.

Lors du repêchage qui s’est tenu plus tôt cet été, Valleyfield a jeté don dévolu sur Justin Louette-Isaac avec son premier choix, le 20e au total. Le produit du Lac Saint-Louis a évolué du côté des États-Unis l’an dernier. Le défenseur de 5’8 et 157 livres a notamment inscrit 13 points en 25 parties dans la United States High School-Prep avec la formation de Westminster.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des