Les Braves restent en vie

Les Braves restent en vie

Les Braves ont célébré après le but de Carl-Olivier Dignard qui a procuré une avance de 2-1 à la formation campivallensienne en première période.

Crédit photo : (Photo: Journal Saint-François – Pierre Langevin)

HOCKEY JUNIOR.  Les Braves de Valleyfield sont au plus fort de la bataille pour une place dans la 2e ronde des séries de la Ligue Junior AAA du Québec et ils ont leur propre destinée entre les mains.

Les troupiers de l’entraîneur-chef David Rochon sont restés en vie jeudi soir à l’aréna Salaberry en remportant une victoire au pointage de 5-4 sur les Inouk de Granby pour se hisser au 8e rang du classement dans le tournoi à la ronde du circuit Laporte. Occupant la dernière place disponible, les Braves peuvent s’assurer d’un laissez-passer en triomphant ce soir (vendredi) à Terrebonne face aux Cobras. Advenant une défaite, la formation campivallensienne aura besoin de l’aide des Inouk de Granby et du Collège Français de Longueuil pour prolonger leur saison.

Parmi les possibilités, les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon (4 points) pourraient devancer les Braves (5 points) en prenant la mesure de Granby ce soir au Centre sportif Léonard-Grondin. Quant aux Rangers de Montréal-Est (2 points), ils doivent vaincre le Collège Français de Longueuil en temps règlementaire au Colisée Jean-Béliveau pour espérer accéder à la ronde quart-de-finale. Dans le cas d’une égalité avec les Braves, les Rangers seraient qualifiés étant donné qu’ils ont fini 8e dans la saison régulière devant les Campivallensiens (9e). Les Braves ont également la chance de terminer 7e devant Gatineau (7 points), qui a disputé ses 6 parties, avec un gain à Terrebonne.

Jeudi, devant une foule annoncée de 358 spectateurs, les Braves ont su relever le défi qui les attendaient : signer une première victoire en temps réglementaire dans le tournoi à la ronde. Nicolas Desgroseilliers (4e but) a saisi l’urgence de la situation et il a ouvert la marque à 3 :52 de la période initiale en faisant dévier la rondelle derrière Hugo Duteau, qui a obtenu le départ en l’absence de Marc-Antoine Dufour.

Le gardien Vincent Paquette a stoppé 41 des 44 tirs dirigés vers lui dans la victoire de 5-4 des Braves sur les Inouk de Granby. (Photo: Pierre Langevin)

Jesse Belzil (2e) a riposté pendant une supériorité numérique des Inouk à 5:31 et 3 minutes plus tard, Carl-Olivier Dignard (1er) a replacé les locaux en avant avec l’aide de Jordan Levac et Sébastien Paquette. A 10:58, Félip Bourdeau (2e) a refroidi les ardeurs des Braves en capitalisant lui aussi sur un jeu de puissance.

Au début du second engagement, Nicolas Desgroseilliers (5e) a continué sur sa lancée et il a enfilé son 4e but dans les deux derniers matchs, avec la complicité de Derek Dicaire. Les Inouk étaient quand même déterminés à mettre les bâtons dans les roues de leurs rivaux et Anthony Chicoine a porté le score à 3-3 à mi-chemin dans la période.

Les Braves ont ensuite pris les choses en main et il se sont donné une priorité de deux buts avant la fin du 2e vingt. Simon Charland, qui avait quitté momentanément le match après avoir été frappé de dos et blessé à la tête lors du contact avec la baie vitrée, est revenu dans le feu de l’action pour aider la cause des Campivallensiens.

Le défenseur Samuel Meloche a distribué une percutante mise en échec à un porte-couleurs des Inouk de Granby qui s’est retrouvé dans le banc des joueurs. (Photo: Pierre Langevin)

Le «47» a réussi son 2e but des séries en faisant dévier habilement un tir du capitaine Samuel Richard au fond de la cage. Puis les Braves ont profité d’un «5 contre 3» dans les dernières secondes de la période pour se forger un écart de deux buts. Samuel Richard (2e) a propulsé un tir sur réception d’un relai de Nicolas Desgroseilliers dans les cordages avec 3 secondes à faire et c’était 5-3 après 40 minutes.

Les Inouk ont réduit la marge à un seul filet grâce à Tristian Belliveau (3e) qui a trompé la vigilance de Vincent Paquette à 8 :13 du 3e tiers. Le portier des Braves a par la suite été solide et il a réalisé 11 arrêts sur 12 tirs dans la 3e période pour consolider la victoire des siens. Le chiffre des lancers a été de 40 à 33 en faveur des visiteurs qui ont conservé un taux de réussite de 50% en supériorité numérique (2 en 4) comparativement à «1 en 4» du côté des Braves.

Samuel Meloche, Samuel Richard et Simon Charland avaient le sourire aux lèvres après le 4e but des Braves. (Photo: Pierre Langevin)

Nicolas Desgroseilliers (2 buts, une aide), Samuel Richard (1-1), Derek Dicaire (0-2) et Samuel Meloche (0-2) ont été les plus productifs dans le camp des vainqueurs. Les Inouk, qui avaient déjà obtenu leur place en vue de la prochaine série, ont laissé de côté leur as-marqueur William Leblanc ainsi que plusieurs de leurs meilleurs éléments, Louis-Philippe Denis, Vincent Lampron, Simon Lavoie, Nicolas Roy et Marc-Antoine Dufour. Il reste à espérer que Granby va donner une aussi forte opposition aux Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon ce soir à domicile.

«Nous avons abordé le match comme étant une question de vie ou de mort et on a bien sorti. C’est décevant d’avoir accordé deux buts en désavantage numérique en première période mais notre discipline est améliorée depuis le début des séries. Le trio de Simon Charland, Justin Lazure et Samuel Ianniciello s’est levé à la hauteur du jeu que l’on s’attend d’eux. Je suis content pour Simon, un joueur qui applique les détails et qui est toujours à l’écoute lors des entraînements», a commenté l’entraîneur David Rochon.

 

Simon Charland (no 47) est revenu en force après avoir été blessé au visage et il a été désigné joueur du match chez les Braves. (Photo: Pierre Langevin)
Derek Dicaire a préparé le 2e but du match de Nicolas Desgroseilliers et il a récolté deux passes. (Photo: Pierre Langevin)

Commenter cet article

avatar