Le parc des Mouettes sera bonifié

Le parc des Mouettes sera bonifié
(Photo : (Photo - courtoisie))

Non seulement le parc des Mouettes va demeurer en place, mais il sera amélioré. Une des conditions pour la construction d’une Maison des aînés et alternative à cet endroit. 

Le maire Miguel Lemieux précise que le projet de Maison des aînés et alternative doit se retrouver dans un quartier résidentiel et intégrée dans un espace vert. «L’idée c’est de créer un milieu de vie qui ressemble à ce que les aînés avaient auparavant à leur domicile, mentionne-t-il. L’idée est d’avoir un minimum de béton et les unités sont construites pour créer des jardins. Il va y avoir plus d’arbres après qu’avant. »

Le parc des Mouettes va conserver son espace pour les familles avec les modules de jeu. Seulement le terrain non aménagé sera utilisé pour la construction. «Les Maisons des aînés ne sacrifient pas des espaces verts; elles s’intègrent à l’intérieur d’eux plutôt, ajoute Miguel Lemieux. On a expliqué le concept lors d’une soirée d’information sur Zoom et on va continuer d’écouter les riverains lors de l’élaboration. Les gens qui vont participer à la construction sont habitués de procéder dans des quartiers. »

Le prix de vente a été fixé à 2,6 millions $. Celle-ci sera effectuée lors du prochain conseil municipal le 26 mai. L’argent amassé par la vente sera affecté à un fonds espaces verts. «On s’en va dans une autre dimension pour l’entretien de nos parcs, explique Miguel Lemieux. On passe de 0 $ à 2,6 millions $. Le premier qui va en bénéficier, C’est assurément le parc des Mouettes. Je vois ça comme une grande nouvelle pour nos parcs et espaces verts. C’est une marge de manoeuvre que la Ville n’a jamais eu auparavant.»

Un CPE de 80 places

Ce qui emballe le maire c’est que le projet est aussi relié à la mise en place d’un centre de la petite enfance. Celui-ci sera doté de 80 places, dont 10 pour des poupons. «C’Est voulu de mêler les enfants et les aînés dans un projet intergénérationnel, ajoute-t-il. Ça correspond à un besoin et une volonté. Les espaces verts seront co-utilisés dans une époque post-COVID.»

Il voit donc le projet comme triplement structurant pour la Ville. Soit de se doter d’un endroit digne avec un concept novateur pour nos aînés. Un CPE attrayant pour les familles. Et de l’argent pour bonifier les parcs et espaces verts.

À lire aussi sur le sujet

Des voix s’élèvent contre la disparition d’un espace vert à Valleyfield

Une maison des aînés de 52 millions $ projetée dans le parc des Mouettes

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
8 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jules Paré
Jules Paré
8 mois

Super bon choix du site. Félicitation aux décideur. C’est certain qu,il y aura des opposants mais poursuivez vos démarches et que la construction soit réalisée.

Jean Lapointe
Jean Lapointe
8 mois
Répondre à  Jules Paré

Ça va bien dire ça pas dans ta cour!
Fini la tranquillité d’un quartier résidentiel!
Une 5e résidence de personnes âgées dans le même quartier.
Il y a d’autres endroits vacants dans notre ville pour un tel projet.

Linda Galipeau et Jean Lapointe
Linda Galipeau et Jean Lapointe
8 mois

Nous étions présents à la rencontre d’information et sur les plans que nous avons vu via Zoom, l’aire de jeux actuellement clôturée sera réduite du 2/3.
Aussi, avez-vous pensé à toute la circulation engendrée par ce projet? Transports ambulanciers, camions de livraison, employés (40) sur chaque quart de travail, parents pour la garderie de 80 places, visiteurs…. avec des enfants circulant autour!

Linda Galipeau et Jean Lapointe
Linda Galipeau et Jean Lapointe
8 mois

Nous étions présents à la rencontre d’information et sur les plans que nous avons vu via ZOOM, l’aire de jeux actuellement clôturée sera réduite du 2/3.

Chrystine Goyette
Chrystine Goyette
8 mois

D’entrée de jeux, il est important que je précise que je suis très en faveur de ce projet, soyez-en assuré.
En tant que citoyenne payeuse de taxes et voisine immédiate du parc des Mouettes, je me permets cependant de prendre cette tribune pour vous exprimer mon point de vue et corriger certains aspects techniques du projet qui ont été avancés.
L’article titré NON SEULEMENT LE PARC DES MOUETTES VA DEMEURER EN PLACE…..
En réalité le parc actuel, soit la section clôturée et aménagée, sera diminué d’un peu plus de 50% de sa superficie. Il restera à peine 100 pieds le long de la rue Saint-Louis.
L’ajout d’arbres se fait dans les cours intérieures des bâtisses et ils seront visibles pratiquement juste de l’intérieur des nouveaux bâtiments.

Pour ce qui de la soirée d’information Zoom, le nom est très approprié parce que ce n’était pas une soirée de consultation. Nous avons été informés et nos micros étaient tous verrouillés par l’organisateur. Nous avons pu tout de même se faire un peu entendre à force de cliquer sur l’icône du micro à répétition.
Ce parc offre une vue jusque sur notre plan d’eau. Le prix de vente de 2,6 millions $ n’est vraiment pas suffisant parce qu’un tel espace vert a une valeur inestimable.
Il y a plusieurs années, l’atelier d’usinage Meloche était installé au coin des rues Victor-Léger et du Marché, où il y a maintenant un centre d’accueil. À cette époque des citoyens du quartier avaient fait circuler une pétition pour que l’entreprise se relocalise à un autre endroit. Je n’avais pas signé cette pétition parce qu’ils étaient installés là avant même que ma maison soit construite. Je me suis installée en toute connaissance de cause dans le quartier et c’est ce qui devrait être fait pour la maison des aînés.
La rue Barrette, qui est aussi dans notre secteur, est en développement. Pourquoi ne pas y construire la maison des Aînés? Tous les nouveaux résidents s’y installeraient en connaissance de cause. Je sais que le Ministère veut acquérir les terrains des Municipalités et que ceux de la rue Barrette appartiennent à des particuliers, mais bon, rien n’empêche la Ville de les acheter. Il y a aussi des possibilités similaires dans le secteur de Grande-Île.
Nous, les citoyens avoisinants du parc, demandons au Conseil municipal de mettre la vente du parc momentanément en veille pour quelques mois afin de trouver des pistes de solution qui épargneraient ce magnifique espace vert, d’une valeur inestimable.

Annick Ricard
Annick Ricard
8 mois

À voir la structure, le paysage voir être clairement affecté 😪. Du parc, on ne verra plus le parc Marcil.

M. Marcil
M. Marcil
8 mois

Je propose le parc marcil comme site et laisser le parc des mouettes tel quel mais la partie à partir de la rue oscar Martin vendu pour construire des immeubles à prix modique. Un beau projet communautaire. De toute façon, il y a presque plus de personne qui utilise ce parc. Redonnons à la communauté l’espace rare au plus vulnérables de notre société.

Sonia Daoust
Sonia Daoust
8 mois

RIDICULE.
Je ne peux pas croire qu’en 2020 on détruit des espaces verts pour y construire des CHSLD.
Sincèrement ? Priver les gens du parc pour le remplacer par un va et vient continuel et d’incessants bruits de portières qui claquent ? C’est cela votre bonne idée? Valleyfield se prostitue pour 2,6M$. Il n’y aura aucune amélioration dans ce parc, on vous prive au contraire de votre espace pour créer un beau mouroir. Investissons dans les soins à domicile ! Apprenons de ce que nous vivons présentement. Citoyens réveillez-vous !