La Garde côtière canadienne s’installe au cœur du lac Saint-François

La Garde côtière canadienne s’installe au cœur du lac Saint-François

La Garde côtière canadienne déménage son poste d’opérations de Bainsville à Saint-Zotique.

Crédit photo : (Photo - courtoisie)

Le poste d’embarquement de sauvetage côtier (ESC) de la Garde côtière canadienne déménage de Bainsville vers Saint-Zotique. Un manœuvre stratégique pour être au cœur du lac Saint-François.

«Saint-Zotique est située à un point central et idéal pour nos opérations sur le territoire entre les écluses de Beauharnois au Québec et celles de Cornwall en Ontario, a indiqué Guylaine Beaudoin, porte-parole chez Pêches et Océans Canada. Ce déménagement permettra à la Garde côtière canadienne de consolider ses activités dans le secteur et rapprochera les ressources des zones achalandées. »

Le poste d’opérations se retrouvera près de la Plage sur la rue Principale. Celui-ci sera érigé avant l’ouverture de la prochaine saison de plaisance. Saint-Zotique va louer un bâtiment dont elle a fait l’acquisition en 2017 à Pêches et Océans Canada qui pourra y installer son poste d’opération. Impossible pour le moment d’évaluer les coûts associés à un tel déménagement. Les négociations sont toujours en cours entre Saint-Zotique et la Garde côtière canadienne pour élaborer une entente de partenariat.

En 2018, l’ESC a effectué 66 missions sur le lac Saint-François. Cette patrouille d’intervention aura comme mission d’assurer la sécurité des plaisanciers sur le plan d’eau.

L’été, celui-ci est muni d’une embarcation de type Zodiac de 7,33 m avec trois membres d’équipage. Le bateau est doté des équipements de recherche et sauvetage nécessaire pour répondre aux opérations.

Commenter cet article

avatar