Jean-Sébastien Lavoie pianote à travers la musique et le design graphique

Par Mario Pitre
Jean-Sébastien Lavoie pianote à travers la musique et le design graphique
Jean-Sébastien Lavoie compose plusieurs pièces instrumentales au piano. (Photo : Journal Saint-François Gracieuseté)

La passion du pianiste Jean-Sébastien Lavoie oscille entre la musique et le design graphique, un duo qui se traduit par un premier album intitulé Hippocampe, assorti du vidéoclip Galileo: Satellites.

L’album d’une quinzaine de pièces instrumentales s’inscrit dans le mouvement néoclassique qui a vu éclore récemment des artistes musiciens comme Alexandra Strélinski ou Jean-Michel Blais. Il a été réalisé avec la collaboration technique de Gabriel Journault-David, puis masterisé à Montréal.
Designer graphique de métier, Jean-Sébastien Lavoie, de son nom d’artiste Papier Panier Piano a choisi de mélanger ses deux passions, particulièrement dans le vidéoclip Galileo: Satellites (ci-bas). « J’avais très envie de voir une partition voler dans tous les sens, alors j’ai fait cette vidéo », explique-t-il.

Papier Panier Piano (Jean-Sébastien Lavoie) vient de lancer un premier album. (Photo Journal Saint-François Gracieuseté)

Qui plus est, Lavoie intègre la musique à certains projets graphiques, surtout depuis les deux dernières années, alors qu’il œuvre à son propre compte. Il a notamment collaboré avec la réalisatrice Maylee Keo sur un petit film qui joue depuis deux ans dans la mosaïque d’écrans de la Place des Arts durant la période des Fêtes.
Bien qu’il affectionne le piano, un instrument qui, pour lui, facilite la composition de pièces musicales, c’est à la guitare que Jean-Sébastien Lavoie a fait ses débuts dans la région. Il a fait partie de divers groupes, explorant des styles davantage orientés vers le rock métal alternatif.
Il s’est établi à Montréal, après avoir complété sa formation collégiale en design graphique, pour ensuite travailler dans diverses agences et finalement mettre sur pied sa propre entreprise.
Avec ce premier album, le pianiste designer graphique intègre ainsi ses deux passions dans un concept accessible à un large public, via des plates-formes telles que Bandcamp, Spotify et Apple Music.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des