«Je n’ai jamais vu des bouées venir aussi vite» – Patrick Haworth

Par Denis Bourbonnais
«Je n’ai jamais vu des bouées venir aussi vite» – Patrick Haworth
Patrick Haworth marche avec confiance vers l'embarcation "Boitano Homes/Spirit of Detroit" U-7 à sa première course dans la classe "Unlimited". (Photo : (Photo: Facebook))

MOTONAUTISME.  Patrick Haworth a réussi son entrée dans la classe «Unlimited». Pilotant pour la première fois en course dans cette catégorie dont les bateaux atteignent des vitesses de plus de 180 milles à l’heure, lors des Régates de San Diego, le coureur de Salaberry-de-Valleyfield a mené l’embarcation «Boitano Homes/Spirit of Detroit» U-7 à une 4e position dans la 4e épreuve de qualification du week-end.

Étant sous restrictions à sa conduite intiiale en «U», Haworth devait s’élancer 3 secondes derrière le peloton de tête et demeurer à l’extérieur le long des bouées qui bordent le parcours. A sa façon coutumière, le multiple champion des classes 2,5 litres, 5 litres et Grand Prix a réussi à prendre un départ «sur le nez» près des Jimmy Shane (U-6), J. Michael Kelly (U-12) et Jeff Bernard (U-1918).

«Le bateau va très bien mais le moteur n’est pas très fort», avait indiqué au «Journal Saint-François» le pilote campivallensien avant de vivre ce moment mémorable sur les eaux de «Mission Bay». Malgré tout, Haworth a poussé le bolide au maximum pour s’assurer d’une 4e position à son baptême en «H1 Unlimited».

«La sensation est incroyable, être dans une course où tout est tellement rapide. Je n’ai jamais vu des bouées venir aussi vite depuis que je pilote un hydroplane», décrit Patrick Haworth, qui s’est confié au Journal peu de temps après l’épreuve.

«J’ai vraiment pris un bon départ dans les circonstances, j’étais là avec les autres (Shane, Bernard, Kelly). L’équipe était sa fière, considérant que le bateau manquait de ‘’power’’, le moteur n’étant pas performant», d’ajouter celui qui a cumulé les fonctions de directeur des courses dans la Ligue de Régates d’Hydroplanes en 2019.

Haworth souhaite maintenant avoir un volant à temps plein en 2020 et il doit conduire une autre embarcation de l’écurie «Spirit of Detroit», propriété de Dave Bartush.

Au moment d’écrire ces lignes, Bert Henderson se préparait en vue de la finale à San Diego, le «U-7» étant parmi les finalistes dans cette dernière course de la saison en «Unlimited».

Une première réussie pour Patrick Haworth dans une course de la classe Unlimited. (Photo: Unlimiteds.net)
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Steve
Steve
1 année

Ce n’est pas 3 secondes mais bien 5 secondes derrière le peloton qu’il devait s’élancer 😉