Hans Turmel et T2design pourraient être les meilleurs au Canada

Par Steve Sauvé
Hans Turmel et T2design pourraient être les meilleurs au Canada
De gauche à droite on retrouve

Hans Turmel, copropriétaire de l’entreprise Lettrage T2design, situé à Salaberry-de-Valleyfield est excellent dans son domaine. Toutefois, il pourrait être considéré sous peu comme le meilleur des meilleurs.

En fait, M. Turmel est finaliste dans le prestigieux concours Défi d’habillage extrême, organisé par la compagnie 3M. Le concours qui s’adresse aux fabricants graphiques canadiens ainsi qu’à leurs installateurs a pour mission de couronner le maître canadien dans le domaine.

Celui qui compte plus de 20 d’expérience en installation n’en sera pas à sa première distinction s’il remporte le titre. Lors d’une formation pour devenir installateur de produits Avery Dennison, M. Turmel a obtenu la note de 100 %.

«C’était une première en Amérique du Nord. Jamais le formateur de la compagnie n’avait attribué une telle note», confesse Éric Turmel, frère de l’installateur et co-propriétaire de l’entreprise Lettrage T2design.

Hans Turmel reste très humble malgré ses succès. Questionné à savoir s’il croit être le meilleur, il répond avec le sourire. «Il y a beaucoup de bons installateurs au Canada. J’ai de l’expérience. Suis-je le meilleur, je n’en ai aucune idée. J’aime ce que je fais et j’aime que les gens soient satisfaits d’avoir fait affaire chez nous», de dire le principal concerné. 

Afin de participer au Défi d’habillage extrême, T2design a présenté plusieurs projets. Huit d’entre eux ont retenu l’attention. Deux des projets ne laissent personne indifférent. Il s’agit de l’habillage d’un hélicoptère Robinson R44 et de la transformation complète d’un véhicule de marque Mazda RX8.

«Le projet d’habiller un hélicoptère est vraiment spécial. C’est un matériel différent d’un véhicule conventionnel. Je devais tenir compte du poids que j’ajoutais sur ce dernier. Nous avons développé des graphiques conçus spécifiquement pour le véhicule. J’ai fait l’installation sans bulles d’air avec un adhésif puissant. Pour tous les rivets, vis et boulons, on parle d’une installation à sec de graphiques.

Pour ce qui est de la transformation du véhicule automobile, Hans et Éric Turmel ont travaillé minutieusement. Rien n’a été laissé au hasard. «Ce projet est extrême, car nous avons conçu des marques de registre textuelles en imprimé et en habillage. Ce dernier comporte quatre éléments graphiques de chaque côté, chacun comportant une installation parfaite des marques de registre. L’ombrage est même installé sur les courbes du véhicule», explique le concepteur graphique Éric Turmel.

La finale de la catégorie «Graphisme de véhicule» aura lieu le samedi 26 septembre à Toronto. Il est évident que les frères Turmel seront sur place. «Nous amènerons la RX8 afin de montrer notre travail. J’espère que nous allons gagner, mais rien n’est encore acquis», souligne Éric Turmel.  

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des