La directrice générale de la Ville de Beauharnois rétrogradée

La directrice générale de la Ville de Beauharnois rétrogradée

Julie Fortin occupe maintenant le poste de directrice chargée de projets spéciaux et d’immobilisations.

Crédit photo : Le Soleil de Châteauguay Michel Thibault

Michel Thibault – Gravité Média –

Deux mois après les élections, le nouveau conseil de Beauharnois a rétrogradé la directrice générale de la municipalité, Julie Fortin. Une décision qui n’a pas fait l’unanimité.
Réunis en assemblée spéciale, le jeudi 25 janvier, le maire Bruno Tremblay et les conseillers ont muté Mme Fortin à un nouveau poste, soit directrice chargée de projets spéciaux et d’immobilisations.
À cette réunion spéciale, le conseil a aussi imposé une suspension de 15 jours à une autre personne employée cadre. Ils n’ont pas expliqué leur geste. «C’est un dossier très sensible. Nous n’avons pas explicité les motifs. Ils sont gardés confidentiels», a indiqué le maire Tremblay en entrevue téléphonique au Soleil de Châteauguay, le 29 janvier.
Le maire a fait part qu’il assumait temporairement la direction générale. Il a précisé qu’une personne serait embauchée à court terme pour combler le poste à tout le moins par intérim.
Pas d’accord
Les deux membres du conseil qui faisaient partie de l’ancienne administration du maire Claude Haineault ont voté contre la décision. «Nous croyons sincèrement que cette mesure disciplinaire est injustifiée. Cette mesure met en danger le développement de la Ville et la réalisation de certains projets. Des investisseurs sont inquiets», a exprimé Guillaume Lévesque-Sauvé à l’assemblée spéciale pour l’adoption du budget le 30 janvier. Linda Toulouse s’est aussi opposée.
Mme Fortin n’avait pas retourné l’appel du journal au moment de publier.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "La directrice générale de la Ville de Beauharnois rétrogradée"

avatar
Un anonyme
Invité
Un anonyme
Tous les projets de la ville ont passés directement par elle sans passer par le conseil de ville et le maire donc on se retrouve avec 47 millions de dollars de dette, des marges de crédit pour pouvoir payer les employés qui sont en surnombre(30 employés de trop) car la première marge est pleine et elles en a obtenu une deuxième marge au mois de Décembre de 4 millions de dollars juste pour pouvoir passer Décembre et une partie de Janvier. Les erreurs de construction de la marina pcq pas de surveillant de chantier donc surplus pour les coûts et… Read more »
Tcherieleloup
Invité
Tcherieleloup

Toujours des sans couilles pour témoigner anonymement… pffff.