D’importantes sommes injectées pour aider les aînés

Par Yanick Michaud
D’importantes sommes injectées pour aider les aînés
Claude Reid est persuadé que ce soutien financier aux aînés contribuera au dynamisme de la communauté, et à faire de la région un lieu où il fait bon vieillir. (Photo : Archives)

Deux députés de la région ont annoncé des investissements pour subvenir aux besoins des aînés.  

Le député de Beauharnois, Claude Reid a dévoilé une somme de 276 500 $ destinée à encourager la participation des personnes aînées au développement de leur communauté et à adapter les milieux de vie à leurs besoins. La députée de Soulanges, Marilyne Picard, a fait de même avec une somme de 96 658 $.

Les sommes proviennent du programme Québec ami des aînés (QADA) et du programme de soutien à la démarche Municipalité amie des aînés (MADA).

Deux programmes différents

Dans le cadre du volet 1 du programme de soutien à la démarche MADA, deux municipalités de la MRC Beauharnois-Salaberry bénéficient d’une subvention soient Salaberry-de-Valleyfield qui reçoit 16 000 $ et Saint-Stanislas-de-Kosta qui obtient 10 500 $.

En ce qui concerne le programme QADA, une somme de 250 000 $ est attribuée à la communauté pour soutenir le projet Centre d’aide et d’accompagnement aux personnes aînées de l’Association québécoise pour la défense des droits des retraités et pré-retraités de la Section Valleyfield-Suroît.

« Ce financement contribuera certainement à rendre nos structures et nos espaces publics encore plus inclusifs et accueillants, stimulant par le fait même la participation des aînés à notre vie collective », a dit Claude Reid, député de Beauharnois.

Marilyne Picard rappelle que de tels investissements témoignent de la volonté du gouvernement actuel d’accroître le soutien apporté au milieu municipal et aux organismes oeuvrant auprès des aînés dans la réalisation de projets locaux, régionaux et nationaux. (Archives)

Du côté de Soulanges, pour le programme de soutien à la démarche MADA, Saint-Zotique bénéficie d’une subvention de 12 000 $ et Sainte-Marthe de 10 500$.

En ce qui concerne QADA, une somme de 84 658 $ est offerte au projet Internet au quotidien de l’organisme Magie des mots situé Coteau-du-Lac.

« Je suis très fière de l’appui fourni par notre gouvernement, pour nos communautés mais aussi pour l’organisme Magie de mots. Cela aidera grandement nos aînés à se familiariser et à s’approprier les nouvelles technologies et parfaire leurs connaissances du Web », a mentionné Marilyne Picard.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des