Des séances d’information en juin pour préparer l’arrivée du bac brun

Par Denis Bourbonnais
Des séances d’information en juin pour préparer l’arrivée du bac brun
Patrice Lemieux, coordonnateur Environnement et gestion des matières résiduelles à la MRC de Beauharnois-Salaberry, a énuméré les matières acceptées dans le bac brun en présence de Mélanie Scraire, Miguel Lemieux et Maude Laberge. (Photo : (Photo: Le Journal))

ENVIRONNEMENT.  Afin de renseigner la population et de livrer tous les détails entourant l’arrivée du bac brun, la MRC de Beauharnois-Salaberry tiendra 14 séances d’information à raison de deux par municipalité, à 14 h et 19 h, du 3 au 18 juin prochain.

A l’occasion de ces réunions, on présentera au public le calendrier des collectes qui sont prévues à la fréquence d’une par semaine du début avril à la fin de novembre et aux deux semaines, de décembre à la fin de mars.

Dans le guide pratique, les utilisateurs retrouveront notamment la liste des matières acceptées, qui représentent environ 50% du poids des déchets résiduels. Parmi les matières les plus communes à jeter dans le bac brun, mentionnons les restes de repas, dont les viandes et poissons, ainsi que les os, fruits, légumes, produits laitiers, fromages, œufs, coquilles, feuilles, résidus de jardin, mauvaises herbes, papiers mouchoirs, essuie-tout, serviettes de tables, cheveux et litières d’animaux domestiques.

Quelques trucs sont donnés dans le guide pratique afin de prévenir les fuites et les odeurs. On recommande de vider et laver fréquemment le bac de cuisine, d’éviter de déposer des liquides en grande quantité, d’envelopper les résidus alimentaires dans un papier journal et de doubler le fond du bac avec du papier journal ou du carton.

La collecte des matières organiques est déjà commencée grâce à un projet-pilote dans 7 entreprises de la restauration de Salaberry-de-Valleyfield, soit l’Hôtel Plaza/Resto-Bar La Mimosa, représenté sur la photo par Mme Frédérik Meilleur, La Petite Grange, La Patate Taz, Le Bidon, Délissimo William J. Walter ainsi que les restaurants McDonald’s du boulevard Mgr Langlois et de la rue Dufferin.

Patrice Lemieux, coordonnateur Environnement et gestion des matières résiduelles à la MRC, a rappelé en conférence de presse que seuls les sacs de papier seront acceptés dans le bac de cuisine et le bac brun. Dans l’éventualité d’un bac brun rempli, il sera possible de placer les surplus de feuilles mortes et de résidus verts à côté du bac dans un sac de papier ou un contenant identifié d’un «V». Aucun sac de plastique ne sera accepté et le bac brun devra être au chemin pour que les surplus soient ramassés.

A l’instar du bac bleu, le bac brun devra être au chemin avant 7 h le jour de la collecte, les roues pointant vers la résidence et étant dégagé de tout obstacle à 60 centimètres de son pourtour. Dans le cas d’un bac roulant brisé ou pour obtenir un bac de cuisine additionnel, on pourra contacter le service environnement de la MRC au 450 225-5505 ou écrire à environnement@mrc-beauharnois-salaberry.com. Pour l’acquisition d’un bac roulant additionnel, il faudra communiquer avec sa municipalité.

«L’implantation du bac brun est un pas aussi important sur le plan environnemental que celui franchi il y a plus de 25 ans avec l’implantation du bac bleu pour la collecte sélective des matières recyclables. A compter du 30 septembre, faites comme nous et dites ‘’Chaque jour, l’le fais’’, propose la préfète de la MRC, Maude Laberge.

Sur cette photo prise au Parc régional des Iles-de-Saint-Timothée, on a réuni l’ensemble des intervenants à la conférence de presse annonçant l’implantation du bac brun, accompagné des élus municipaux présents ainsi que des partenaires et collaborateurs à la mise en place de la nouvelle collecte.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des