Des aventurières «pas perdues» dans le désert du Maroc

Des aventurières «pas perdues» dans le désert du Maroc

Julie Paquette, Elyse Bériault et Pamela Nantel embarquent dans une aventure qui les amènera à marcher quelque 80 km dans le désert du Maroc l’automne prochain.

Crédit photo : (Photo : gracieuseté)

AVENTURE.  Des femmes de la région sont engagées dans un projet audacieux qui les forcera à se dépasser, du 31 octobre au 5 novembre prochain, au cœur du Maroc.

Julie Paquette, Élyse Bériault et Paméla Nantel, alias «Les Pas Perdues», se préparent à affronter les rigueurs du désert à l’occasion de la 2e édition du «Trek Rose Trip», une épreuve d’orientation solidaire réservée aux femmes. Inspirées par la récente performance des «TrekCoises», des aventurières de chez nous qui ont raflé l’or dans la catégorie experte au même événement l’automne dernier, «Les Pas Perdues» ont convenu elles aussi de pousser l’expérience à son niveau optimal. Les membres du trio féminin ne demandent pas mieux que d’être entraînées au-delà de leur zone de confort lors de ce périple qui les amènera à compléter 3 jours de marche d’une distance de 26 km chacune.

Le dépassement de soi fait partie intégrante du langage de ces femmes déterminées qui seront portées à la limite de l’endurance à l’aide d’une simple boussole et d’un livre de bord. Pamela Nantel, une résidente de Beauharnois qui carbure aux nouveaux défis, se dit entièrement dédiée au lâcher-prise. «Nous sommes 3 filles au gros caractère et nous aurons à développer un esprit d’équipe. Le défi sera autant physique que mental», affirme la femme de 30 ans, qui travaille comme gestionnaire des communications pour le futur hôpital de Vaudreuil-Soulanges.

Julie Paquette, une ingénieure adjointe au directeur pour le même projet hospitalier, est une collègue de Pamela au sein du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest. La Campivallensienne âgée de 40 ans a parcouru une partie du globe avec son sac à dos et ses bottes de marche. Cette aventurière dans l’âme a participé au rallye «Trophée Roses des Sables» au Maroc comme pilote et au rendez-vous «Roses des Andes» en Argentine où elle a été copilote.

«Les Pas Perdues» souhaitent répéter l’exploit des «TrekCoises» qui ont gagné l’or dans la catégorie experte au «Trek Rose Trip» en novembre dernier.

La cadette du triumvirat, Élyse Bériault, 27 ans, vivra une première expérience dans le désert et elle se sent rassurée par la présence de Julie. «Je ne suis pas certaine que j’aurais accepté si on n’avait pu compter sur le vécu de Julie. Elle a démontré son habileté à faire face aux différents obstacles qui se dressaient devant elle», de louanger l’infirmière clinicienne à l’Hôpital du Suroît.

«Ce sera différent des deux rallyes en auto. Au lieu de la mécanique, il faudra se fier à notre corps pour passer au travers les dénivelés de sable et les parcours rocheux», conclut Julie Paquette.

Comme leurs prédécesseures du Suroît, «Las Pas Perdues» épouseront les deux causes soutenues par le «Trek Rose Trip», soit «Le cancer du sein, parlons-en» et «Enfants du désert». Les aventurières souhaitent établir des partenariats pour couvrir les frais de 10 307 $ associés à leur voyage. Une première activité de financement se tiendra à la cabane à sucre «Au pied de cochon» à Mirabel, le samedi 25 mai, et quelques places sont encore disponibles. Pour toute information, il suffit de consulter la page Facebook et le compte Instagram des «Pas Perdues».

Commenter cet article

avatar