Comment l'araignée fait-elle pour tisser sa toile?

samedi le 21 mai 2022
Modifié à 14 h 27 min le 17 mai 2022
Par Textuel

Le tissage d’une toile par une araignée demeure un travail de précision. (Photo – gracieuseté)

Plusieurs en ont peur; d’autres les trouvent fascinantes… Chose certaine, les araignées ne laissent personne indifférent! T’es-tu déjà demandé comment ces petites créatures à huit pattes faisaient pour créer leurs si belles toiles? Voici la réponse!

L’araignée produit d’abord un long fil à partir d’un point élevé et le laisse flotter jusqu’à ce qu’il touche une surface et s’y accroche. Puis, elle refait le trajet aller-retour à quelques reprises pour que ce premier fil soit bien tendu et très épais.

Elle se rend ensuite au centre de ce fil renforcé et descend en ligne droite jusqu’à ce qu’elle atteigne un point d’appui plus bas. Ce mouvement forme un Y. L’endroit où les fils se rejoignent deviendra le centre de la toile.

Le travail de tissage commence à cet instant : l’araignée se place à une pointe du Y. Elle fabrique ses rayons en repassant chaque fois par le centre. Lorsque tous les rayons sont faits, la toile ressemble à une étoile ou à un astérisque (*) à plusieurs branches.

L’araignée solidifie alors la charpente de sa toile en tissant une spirale serrée au centre — c’est là qu’elle s’installera confortablement pour attendre ses proies. Ensuite, elle continue sa spirale qui lui permettra de supporter son propre poids.

Quand la toile est finie, l’araignée espère ressentir des vibrations, car celles-ci signifient que son repas est servi!

————————

La soie est faite à partir des glandes séricigènes de l’araignée situées dans son abdomen. Lorsqu’elle sort par de minuscules trous, la soie est liquide, mais elle devient rapidement solide au contact de l’air.