Actualités
culture

Dans leur tête

vendredi le 19 novembre 2021
Modifié à 15 h 15 min le 19 novembre 2021
Par Eric Tremblay

L’exposition Dans ma tête présentée à La Factrie propose une trentaine d’œuvres créées par des jeunes suivis en protection de la jeunesse. (Photo Journal Saint-François - E.T.)

Une vingtaine de jeunes suivis en protection de la jeunesse ont laissé leurs émotions s’exprimer par l’art. L’exposition Dans ma tête présentée à La Factrie propose une trentaine d’œuvres de ces artistes en herbe. 

Une des participantes a expliqué qu’elle devait commencer le programme d’art visuel au Cégep de Drummondville. Elle était déçue d’avoir à renoncer à son projet. Mais les ateliers proposés par l’organisme Les Impatients au campus de Valleyfield ont été un baume pour elle.

«J’étais vraiment heureuse, a-t-elle dit. Chaque mardi, c’était mon moment préféré. Je pouvais laisser aller mes émotions. Des fois, les mots ne parlent pas, mais les pinceaux, eux, oui. »

Depuis avril, un groupe de volontaires auquel elle appartient, explorait la création artistique.

À l’instar des autres participants, les ateliers artistiques dirigés par Manon Desserres représentaient des moments de détente pour elle. Le temps de se déposer et d’oublier les soucis. «Créer leur a fait du bien, a reconnu l’artiste-peintre. Je le vois quand ils arrivent en atelier, ils se recentrent et se déposent. Ils sont là pour s’exprimer. »

Son rôle était d’accompagner et d’outiller les jeunes à travers diverses techniques d’art visuel.

Elle dit avoir travailler avec des gens très humains, spontanés, dotés d’une envie et d’une liberté d’expression. Une jeune lui a même témoigné que La Factrie représentait sa troisième maison. «Ce n’est pas rien, assure-t-elle. De beaux liens se tissent. Je suis beaucoup émerveillée. »

Le projet était coordonné par Les Impatients, des créateurs insolites qui ont pour mission de venir en aide aux personnes ayant des problèmes de santé mentale par l’expression artistique. 

«Bravo d’avoir le courage d’essayer de vous en sortir, a lancé Frédéric Palardy, directeur général des Impatients. Soyez fiers de vous. Moi, je le suis.»

Nadine Gallant, directrice adjointe à la Direction du programme jeunesse – Hébergement au Centre intégré de santé et services sociaux de la Montérégie-Est était heureuse d’avoir pu amener au campus de Valleyfield une initiative qui a vu le jour à Chambly. 

«Ici, les ateliers sont donnés dans un local de la Ville, à l’extérieur des murs du centre jeunesse, a-t-elle expliqué. Les ateliers sont ouverts à la fois aux jeunes hébergés au campus de Valleyfield et à ceux suivis au niveau psychosocial. C’est un univers décloisonné qui donne l’occasion aux jeunes de créer des ancrages dans la communauté avec des adultes qui deviennent pour eux des personnes significatives. »

L’exposition se termine dimanche à la Factrie. 

Dernières nouvelles