Actualités
culture

VIDÉO - Mister Lebeau et le Crapaud Cornu prennent d’assaut le Nouveau Théâtre des Cascades

le mercredi 29 juin 2022
Modifié à 11 h 09 min le 29 juin 2022
Par Yanick Michaud

ymichaud@gravitemedia.com

La troupe d’artistes de la région, menée par le Crapaud Cornu en personne, sera sur scène au Nouveau Théâtre des Cascades du 2 juillet au 21 août. (Photo : Journal Saint-François – Jimmy Hamelin)

Une production complètement éclatée, par une troupe d’artistes inspirés et inspirants, le Nouveau Théâtre des Cascades présente Les Beaux Mystères de Mister Lebeau — Meurtres, Forains et Tentacules, qui promet de ne laisser personne indifférent.

« C’est une pièce de théâtre d’été avec du cirque, de la magie, des marionnettes géantes, du hamac aérien, de l’interaction avec les gens. C’est différent, c’est interactif, c’est du gros jeu dont l’action se passe à Pointe-des-Cascades pendant la prohibition. L’intrigue présente du suspense avec des meurtres », déballe Carl Vincent, le directeur artistique, metteur en scène et producteur de cette fantastique aventure.

Carl Vincent est l’un des nombreux acteurs qui occuperont une tâche multiple tout l’été à Pointe-des-Cascades. « Nous sommes une équipe de huit artistes, dont cinq comédiens, et nous avons tous de doubles tâches. Par exemple, Emmanuelle Rioux est une brillante clown, peintre scénique, accessoiriste et comédienne. Sara Demers est une comédienne, marionnettiste et acrobate qui a appris les rudiments du hamac aérien pour le spectacle. Caroline Petrement signe les effets spéciaux en plus de chorégraphier les acrobaties et de tenir le rôle principal de Mister Lebeau. Enfin, Alexandre Malo-Cyr est le directeur du jeu des acteurs, en plus de jouer la cartomancienne à barbe et de manier les marionnettes », explique Carl Vincent du Crapaud Cornu.

 

 

Le Crapaud Cornu toujours aussi grandiloquent

Parce que derrière cette équipe, complétée par l’auteur de Valleyfield, Dominique Goneau et le musicien Jean-François Gladu, qui signe la musique originale, se cache le grand Crapaud Cornu. En plus d’être le président de la troupe, il joue un rôle important sur scène.

« La marionnette rend beaucoup service aux effets spéciaux. C’est complètement éclaté et pour nous, les acteurs, c’est du bonbon, autant que ça peut être casse-gueule. Nous voulons rendre le tout accessible, avec une belle prose, c’est riche, c’est un beau récit, et je suis persuadé que les amateurs de théâtre d’été vont vivre un grand moment », dit le producteur qui passe énormément de temps à peaufiner les décors et les marionnettes, à temps pour le 2 juillet, soir de grande première.

Le formidable créateur Carl Vincent, dans son atelier sur le site du Nouveau Théâtre des Cascades qui accueille encore plus cet été grâce au Village des Écluses. (Photo : Journal Saint-François – Yanick Michaud)

« C’est fantastique, plus grand que nature, parce que nous avons sur scène, le phare de la Pointe, l’écluse et un carrousel avec trois façades de décors différents et emblématiques de Pointe-des-Cascades dans les années 30. On trouve l’hôtel, le séchoir à bois et un endroit fictif qui accueillent les personnages, autant les humains que les marionnettes. On invente un cirque qui serait venu ici à l’époque. La finale est majestueuse », confie celui qui présente cette production de manière indépendante, mais avec l’équipement technique de Valspec.

Les représentations se tiennent au Nouveau Théâtre des Cascades les vendredis et samedis à 20 h et les dimanches à 16 h, du 2 juillet au 21 août. Il est possible de se procurer des billets au theatredescascades.tuxedobillet.com.

 

Dernières nouvelles