Le Crapaud Cornu à la tête d’un théâtre de marionnettes

Par Yanick Michaud
Le Crapaud Cornu à la tête d’un théâtre de marionnettes
Carl Vincent est un créateur, artiste polyvalent, soudeur, entrepreneur et marionnettiste multi-tâche qui est fier de voir que Salaberry-de-Valleyfield a son lieu de diffusion réservée à l’art de la marionnette, le Théâtre du Crapaud Cornu. (Photo : Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin)

Le Crapaud Cornu a vu le jour récemment et le Théâtre de marionnettes qui porte son nom aura pignon sur rue à Salaberry-de-Valleyfield.   

Des mains agiles de l’artiste Carl Vincent est né cet être fabuleux qui est aussi le directeur artistique de l’endroit.

« En fait, je suis fou, audacieux, mais je suis le directeur général de l’endroit. Le véritable fondateur est le crapaud lui-même. Il sera constamment présent pour accueillir nos nobles invités », explique Carl Vincent, originaire de Saint-Polycarpe et créatif inspiré et inspirant.

Le comédien diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Québec en Jeu est fier de revenir dans la région par la grande porte. « C’était mon rêve avant 40 ans de fonder un théâtre de marionnettes. Je l’ai devancé un peu puisque j’ai 31 ans. Mais au fil des dernières années, j’ai développé un intérêt pour la marionnette sous toutes ses formes. J’y ai aperçu un engouement grandissant auprès d’un public d’âge varié. Salaberry-de-Valleyfield mérite aussi d’avoir son propre théâtre de marionnettes. Pour développer l’imaginaire de sa population », lance Carl Vincent, allumé.

D’ailleurs, le maire Miguel Lemieux s’est dit enchanté d’accueillir cette offre culturelle supplémentaire dans sa ville. « Une entreprise privée qui se rajoute à l’offre. C’est plutôt rare en culture. C’est une marque de confiance. »

Un théâtre de marionnettes ouvert à tous

Le Théâtre du Crapaud Cornu sera un lieu culturel qui accueillera entre autres des groupes scolaires et préscolaires. Mais aussi des pièces pour adolescents, pour toute la famille et aussi pour les adultes. Les possibilités sont infinies pour Carl Vincent qui a voyagé à travers le monde, surtout en Europe et en Afrique pour trouver des idées folles.

Ainsi, dès le 21 mars, le Théâtre du Crapaud Cornu tiendra une journée portes ouvertes afin d’offrir un aperçu des activités qui s’y tiendront prochainement. « Je suis excitée par ce projet et prête à embarquer pour faire connaître le lieu. Nous désirons rassembler les gens et avoir du plaisir », indique Marina Rousseau responsable du service à la clientèle.

Dès 10 h 30, l’atelier Jeu, histoire et construction s’adressera aux enfants de 4 à 11 ans. En après-midi, les jeunes de 12 à 17 ans pourront s’initier au cinéma d’objets, dans le cadre de l’atelier offert dès 14 h. En soirée un extrait du spectacle Pédalo Volant sera présenté à 20 h en admission générale.

« La marionnette c’est un art qui laisse des traces. Une image. Qui fait rêver », lance Marina Rousseau.

Crapaud Cornu Marina
Marina Rousseau était fébrile de dévoiler la programmation de la journée portes ouvertes qui se tiendra le 21 mars. Le tout, dans les locaux du directeur artistique, Crapaud Cornu, lui-même. (Photo Journal Saint-François – Pierre Langevin)

Un spectacle de marionnette en théâtre d’été

Le spectacle de marionnette Pédalo Volant, inspiré de la légende de la chasse-galerie, s’adressera à un public familial, dans une formule de type théâtre d’été. Les premières représentations se tiendront au cours de la première semaine du mois de juillet. Dans l’attente de la mise en ligne du site Web de la compagnie théâtrale, le Théâtre Le Crapaud Cornu affiche ses activités sur sa page Facebook.

Les locaux sont situés au 57 de la rue Champlain, dans les anciens locaux de la Boutique du jouet.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des