Un orgue en cadeau, avec un petit bémol

Par Yanick Michaud
Un orgue en cadeau, avec un petit bémol
Le majestueux instrument est un orgue Casavant réalisé en 1932 pour l’église Très-Saint-Sacrement, et selon les mesures réalisées et les vérifications préalables, il conviendrait parfaitement à la cathédrale. (Photo : Photo Journal Saint-François - www.musiqueorguequebec.ca)

L’orgue Casavant, Opus 1453, construit en 1932, qui trône actuellement dans l’église Très-Saint-Sacrement de Québec pourrait se retrouver à la Cathédrale de Valleyfield d’ici les prochaines années.  

Il appert effectivement que l’église, en très mauvais état, est vouée à la démolition et que l’orgue doit partir. On aurait offert de la donner à la basilique-cathédrale Sainte-Cécile. Toutefois, même si l’instrument est offert gracieusement, il en coûtera cher pour l’acheminer dans le Suroît. « C’est en démarchage. Disons que c’est à l’étape de projet. Parce que même si l’orgue est gratuit, on parle d’un transport spécialisé d’au moins 45 000 à 50 000 $. Et l’installation pourrait aller chercher dans les plus de 200 000 $ aisément. C’est un projet onéreux. Mais nous le regardons sérieusement. Il faut s’asseoir et voir la situation financière », explique l’abbé Normand Bergeron.

Un plan d’action pour le financement

L’occasion est belle et tous les partis seraient heureux. Autant les dirigeants de l’Église Très-saint-Sacrement qui sauraient leur orgue bien à l’abri dans une cathédrale splendide. Autant les membres du diocèse de Valleyfield. « Les évêques seraient heureux. Je serais heureux. Tout le monde aimerait que ça fonctionne rondement. Nous le souhaiterions vraiment. Mais il faut évaluer les choses. Il faut un plan d’action pour le financement. Nous en sommes à l’étape du plan budgétaire », dit Normand Bergeron qui veut bien faire les choses.

Mélomane, il ne voudrait pas faire venir l’orgue en sachant que celui-ci serait entreposé pendant des années avant qu’il ne puisse être assemblé dans le jubé. L’instrument majestueux comporte 45 jeux répartis sur trois claviers et un pédalier.

Orgue cathédrale
L’orgue, un Opus 1452, comporte 45 jeux répartis sur trois claviers et un pédalier. Une merveille qui embellirait la cathédrale si l’on trouve le financement nécessaire pour l’accueillir. (Photo Journal Saint-François – www.musiqueorguequebec.ca)

Il faut toutefois savoir que le gouvernement ne possède aucun programme pour financer les orgues dans les églises. Autre fausse note, les fonds actuellement recueillis pour rénover les clochers de la cathédrale ne peuvent servir pour ce projet.

Les dirigeants aimeraient bien que des mécènes ou des philanthropes puissent venir en aide financièrement pour l’implantation de l’orgue dans la cathédrale.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
jano castonguay Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
jano castonguay
Guest
jano castonguay

n’oubliez pas qu’ils ont faits le vœu de pauvreté….