Tournée estivale du comté pour Claude DeBellefeuille

Par Yanick Michaud
Tournée estivale du comté pour Claude DeBellefeuille
Après des semaines d'isolement et de nombreuses rencontres virtuelles, la députée Claude DeBellefeuille se dit heureuse de pouvoir sillonner le comté de nouveau pour aller à la rencontre des intervenants, dont celle de la Maison de la Famille de Vaudreuil-Soulanges. (Photo : Courtoisie)

La députée bloquiste de Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille s’est lancée dans une tournée estivale.

Sous le thème « Ça fait du bien de s’voir » cette escapade s’inspire de celle du chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet. La députée Claude DeBellefeuille profite en effet de la belle saison pour sillonner ce qu’elle considère être le plus beau comté du Québec.

« Après des semaines d’isolement, c’est un réel plaisir de pouvoir enfin retourner rencontrer les gens. Bien que j’aie discuté avec des centaines d’acteurs des scènes municipales, communautaires et d’affaires depuis mars de façon virtuelle, il n’y a rien comme aller jaser en personne. Même à distance et en portant mon masque de protection », soutient Claude DeBellefeuille.

Une tournée pour en savoir plus

La députée, qui est en poste depuis maintenant près de 8 mois, profitera de l’été pour visiter des organismes et entreprises de partout sur le territoire. Ce sera aussi l’occasion d’explorer la section Soulanges du comté de Salaberry-Suroît. « Lors de mes deux premiers mandats, le comté ne s’étendait pas jusque-là. C’est donc un plaisir pour moi d’aller à la rencontre des Soulangeois et de rappeler que j’ai un bureau satellite ouvert à l’Hôtel de Ville de Saint-Zotique », explique la députée.

Elle a aussi profité de cette visite pour rencontrer de jeunes travailleurs dans le cadre du programme Emplois d’été. « Auquel j’ai la chance, en tant que députée, de participer. Pendant cette période sans précédent, j’ai pu collaborer avec des employeurs partout dans la circonscription pour veiller à ce que nos jeunes maintiennent des liens avec le marché du travail grâce à des possibilités d’emploi d’été sûres et sécuritaires. »

C’est également l’occasion de discuter, malgré la légèreté que suppose le beau temps, des dossiers politiques qui touchent les gens. « Il n’y a pas une journée qui passe sans que l’on me parle du dossier d’Internet haute vitesse. Il s’agit d’un service essentiel auquel plusieurs citoyens n’ont toujours pas accès. Tous les élus de la région sont conscientisés, on doit travailler ensemble pour obtenir notre part du gâteau », conclut la whip en chef du Bloc Québécois.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des