Stéphane Masse accusé du meurtre de sa femme

Par Yanick Michaud
Stéphane Masse accusé du meurtre de sa femme
Stéphane Masse fait face à une accusation de meurtre au premier degré. Il aurait tué sa conjointe des dix dernières années, Linda Lalonde au cours de la fin de semaine. (Photo : Facebook)

Stéphane Masse, 38 ans, a été accusé du meurtre de sa femme, Linda Lalonde, lundi au palais de justice de Valleyfield, deux jours après le drame survenu sur la rue Verner.

Masse fait face à des accusations de meurtre au premier degré.

Il a comparu pendant quelques minutes à peine lundi pour défiler devant le juge Joey Dubois. Celui-ci lui a intimé de ne pas entrer en contact avec les membres de la famille de Linda Lalonde.

Il doit revenir devant la justice le 17 décembre pour son enquête préliminaire pro forma. Son avocat Guy Lalonde recevra alors la preuve.

« Nous ferons la divulgation de la preuve à son avocat. Mais il fait face à une accusation de meurtre avec préméditation. La preuve recueillie révèle des faits qui supportent l’accusation », a indiqué le procureur Pierre-Olivier Gagnon.

L’accusé devra subir son procès devant juge et jury. Entre-temps, il devait faire face aux membres de la famille de la victime et à ses propres parents lundi midi dans le box des accusés. « Il y a beaucoup d’émotions et on peut les comprendre. Mais personne de la famille ne désire pour l’instant parler aux médias. Et on peut les comprendre », a ajouté le procureur.

Un meurtre planifié

L’accusation de préméditation laisse donc croire à un meurtre planifié.

L’homme âgé de 38 ans s’est présenté dans un poste de police de quartier du Service de police du Grand Montréal samedi après-midi. « Il a déclaré qu’il avait tué sa conjointe dans leur résidence de la rue Vernier à Salaberry-de-Valleyfield », a raconté la sergente Éloïse Cossette, porte-parole de la SQ.

Aussitôt, les policiers montréalais ont contacté leurs confrères de la Sûreté du Québec de la MRC de Beauharnois-Salaberry pour les informer de ce crime. Vers 15 h, les policiers de la SQ se sont rendus à la résidence du quartier Bellerive et y ont fait la découverte du corps d’une femme inanimée. Le décès de la mère de famille âgée de 49 ans a été constaté plus tard.

Un périmètre a été érigé dans le secteur pour permettre aux enquêteurs des crimes contre la personne de recueillir les informations reliées à ce meurtre.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des