Salaberry-de-Valleyfield finaliste pour un prix Eurêka

Par Mario Pitre
Salaberry-de-Valleyfield finaliste pour un prix Eurêka
Lors du lancement du projet pilote, Olivier Leblanc et Maggy Hinse posaient devant une grande quantité de styromousse et plastique no. 6 qui sont désormais revalorisés à Valleyfield. (Photo : Journal Saint-François Archives Pierre Langevin)

Grâce à son partenariat avec l’entreprise Pyrowave, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield compte parmi les finalistes de la première édition des Eurêka! d’un Québec vert et prospère, un événement qui met en lumière les entreprises et organisations ayant trouvé des solutions innovantes à leurs enjeux, tout en améliorant leur compétitivité et leur bilan environnemental.
La Ville est finaliste dans la catégorie Municipal, aux côtés de Beloeil et de Montréal, pour son projet pilote mis de l’avant en 2018 en partenariat avec Pyrowave.
Celui-ci consiste à collecter les emballages de polystyrène des citoyens à l’écocentre du boul. Mgr-Langlois et les acheminer chez Pyrowave pour leur donner une 2e vie. Ce polystyrène était auparavant envoyé à l’enfouissement.
Grâce au projet pilote, déjà une tonne d’emballages de polystyrène post-consommation a été récupérée et acheminée à l’usine de Pyrowave où le plastique est décomposé par une technologie micro-ondes innovante afin de le ramener à son état moléculaire et de le régénérer en nouveau plastique, identique au vierge.

Le styromousse et le plastique no.6 sont fondus sous leur forme première d’huile et peuvent être utilisés à nouveau dans la fabrication de produits. (Journal Saint-François Archives Pierre Langevin)

«La dépolymérisation permet de remettre le produit à l’état d’huile. Par exemple, si une voiture était construite de blocs Lego, on récupèrerait chaque bloc et pourrait les utiliser pour fabriquer une autre voiture », imageait Olivier Leblanc, directeur de production à l’entreprise lors du lancement du projet pilote l’automne dernier.
Parmi la gamme des produits pouvant ainsi être recyclés, notons les emballages alimentaires, assiettes, ustensiles et gobelets de pique-nique, matériaux isolants, pots de yogourt, assiettes pour la viande, la poissonnerie ou les fruits et légumes dans les épiceries, de même que les matières de protection dans les emballages.
24 finalistes
La première édition des Eurêka! d’un Québec vert et prospère est une présentation d’Écotech Québec et d’Hydro-Québec, en partenariat avec le journal Les Affaires. « Les 24 finalistes, issus de 8 catégories, démontrent le dynamisme de l’économie verte au Québec et sont des exemples à suivre dans leur secteur d’activité », fait-on valoir.
Les lauréats des 8 catégories seront dévoilés le 10 septembre prochain lors d’un gala présenté au Fairmont Reine Elizabeth à Montréal.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
trackback

[…] La Ville est devenue l’une des premières lauréates des Eurêka! D’un Québec vert et prospère. Elle l’a emporté dans la catégorie Municipal. […]