Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques se fait un nom dans l’humour

Par Eric Tremblay
Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques se fait un nom dans l’humour
Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques sera en vedette lors de deux spectacles à l'occasion du Zoofest de Montréal le mois prochain.

Il a fracassé l’univers de l’humour avec la bande de Like-moi cet hiver. Au cours du prochain mois, Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques propose deux concepts déjantés au Zoofest de Montréal. L’humoriste campivallensien est en train de tracer sa voie dans l’humour.

Celui qui se destinait à être le futur Guy Nadon ou Patrice Robitaille dans des productions dramatiques à la sortie du Conservatoire de théâtre de Montréal a rapidement bifurqué vers l’humour. «Aux soirées Théâtre tout court, j’ai écrit des textes qui étaient en fait des monologues comiques, explique-t-il. Il y a eu des réactions très fortes et positives. Au Zoofest, j’ai senti un accueil que je ne sentais pas chez les comédiens. »

Il s’est intéressé à l’humour et a découvert un monde fascinant. Puis le déclic est venu lorsque Philippe-Audrey a vu Le point sur Robert de Fabrice Luchini. «Ça été déterminant» soutient-il.

Diplômé de l’École nationale de l’humour en 2014, le campivallensien dit être inspiré par les extrêmes. «Quelqu’un comme Roland Barthes. L’intelligence c’est l’art de compliquer les choses, concède Philippe-Audrey. Les vidéos sur YouTube de gens qui se cassent la gueule en motocross me font aussi beaucoup rire. En fait, moins c’est génial, plus c’est intéressant. » Donc, on oublie Albert Einstein et on se concentre sur le beach party de Saint-Gabriel-de-Brandon !

Découvertes et surprises

Il sera doublement en vedette au Zoofest. Tout d’abord avec 331: Le spectacle surprise, un concept qu’il a imagé après avoir refusé une offre de scène en solo pendant 60 minutes. «J’avais le matériel, mais pas la maturité pour cette offre, explique-t-il. J’ai donc proposé ce concept au cours duquel trois humoristes se déplacent dans les trois salles du Monument National pour livrer 20 minutes de spectacle. »

Parmi ses invités, les seuls qui sont annoncés sont ses amis de Like-moi. Mais, Philippe-Audrey mentionne qu’il y aura des gagnants d’Olivier, de Gémeaux, de Victor, d’En route vers mon premier gala Juste pour rire, bref, une palette assez large entre humoristes établis et/ou de la relève.

Il y aura aussi 10 minutes de marde 2, une idée née dans un sous-sol de bar à Saint-Hyacinthe. «On livre nos pires numéros, mais avec des contraintes, résume Philippe-Audrey. L’an passé j’ai livré mon numéro en mangeant un melon d’eau complet sans ustensiles. J’ai eu mal aux poignets pendant une semaine. C’est plus difficile que ça en a l’air. »

Joe Guérin, de Beauharnois, est aussi de ce spectacle qui implique une atmosphère d’improvisation et mordre dans un citron, se faire insulter ou boire de l’alcool.

Pour un one-man-show, il faudra attendre quelques années avant que Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques ne propose le sien. «Je vise d’ici trois ou quatre ans afin d’acquérir le matériel et la maturité, témoigne-t-il. Je n’ai pas le goût de lancer un spectacle pour me faire découvrir. Je veux créer une certaine attente chez le public. »

Like-moi

Le buzz télévisuel de l’hiver a été sans contredit Like-moi. Émission à sketchs absurdes punchés, Larrue-St-Jacques est arrivé dans cet univers au terme d’une audition marquante. «J’ai poussé ma boîte de gérance pour être invité à l’audition. Ça été relativement compliqué parce que je sortais de l’École nationale de l’humour et je n’étais pas connu, affirme-t-il. Mais Marc Brunet [l’auteur] et l’équipe de production ont apprécié ma proposition. »

La chimie s’est installée rapidement. Cette émission, qui semblait diriger vers la jeune génération, frappe toutes les cibles. «On ne fait pas juste parler à la génération Y, prévient Philippe-Audrey. On fait appel à l’intelligence des gens qui comprennent le deuxième niveau. »

L’an prochain, le Campivallensien devrait avoir un personnage récurrent de magicien. Mais les attentes seront élevées. «Je trouve qu’il y a un stress de plus, mentionne-t-il. Le gens nous ont aimé pour notre sincérité et parce que c’était drôle. Le succès critique et du public donne de la confiance. Mais il ne faut pas s’asseoir sur nos lauriers et faire encore mieux. »

Où voir Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques ?

331: Le spectacle surprise

Présenté au Monument National les 16, 23, 25, 26 et 30 juillet

10 minutes de marde 2

Présenté aux Katacombes les 11, 12, 13, 17 et 19 juillet

Like-moi

En ligne au likemoi.telequebec.tv

Nouveaux épisodes diffusés à l’antenne à partir de janvier

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des