Oui, c’est Rémy Leblanc qui pilotera le «Miss Cléopâtre»

Par Denis Bourbonnais
Oui, c’est Rémy Leblanc qui pilotera le «Miss Cléopâtre»
La propriétaire du «Miss Cléopâtre» de classe Grand Prix, Line Mayer a fait savoir que Rémy Leblanc sera le pilote de l’embarcation la saison prochaine, en présence de Jacques Daoust qui sera de retour comme membre de l’équipe, et de Didier-Bernard Séguin, représentant HRL et les Régates de Valleyfield. (Photo : (Photo : Journal Saint-François – Pierre Langevin) )

MOTONAUTISME.  L’information publiée en primeur par le «Journal Saint-François» a été confirmée jeudi lors d’une rencontre tenue à la Rôtisserie St-Hubert sur le boulevard Mgr Langlois à Salaberry-de-Valleyfield : c’est effectivement Rémy Leblanc qui pilotera le «Miss Cléopâtre» de classe Grand Prix la saison prochaine dans la Ligue de Régates d’Hydroplanes.

La propriétaire de l’embarcation, Line Mayer en a fait l’annonce en présence d’une trentaine de personnes réunies à l’occasion d’un «5 à 7».

«J’ai pris le temps de me retirer et de faire une réflexion après les événements qui nous ont touché profondément. J’ai eu plusieurs offres pour vendre le bateau mais il y a plus d’un mois, une décision a été prise et le ‘’Miss Cléopâtre» va continuer à faire partie de la classe Grand Prix», de signifier la femme d’affaires de Saint-Constant.

Line Mayer, propriétaire du «Miss Cléopâtre», et Rémy Leblanc, le nouveau pilote du bateau de classe Grand Prix, ont confirmé leur association. (Photo: Pierre Langevin)

Line Mayer a reconnu que la décision a été difficile à prendre au terme du processus visant à trouver un successeur au regretté Mathieu Daoust, décédé en course lors des Régates de Brockville (Ontario) le 30 juin dernier. Trois coureurs québécois et résidents de la région de Salaberry-de-Valleyfield ont été considérés pour occuper le siège de l’hydroplane qui sera réparé le printemps prochain : Martin Rochon, Marc Lecompte et Rémy Leblanc.

«Ce sont tous les trois de bons pilotes, de bonnes personnes. D’ailleurs, je remercie tous ceux qui ont montré de l’intérêt. Finalement, j’ai arrêté mon choix sur Rémy Leblanc», a formulé la propriétaire, avant de présenter son nouveau conducteur qui était demeuré en retrait afin de créer un effet surprise même si la plupart des gens présents étaient relativement au courant de la nomination.

Le nouveau pilote de classe Grand Prix, Rémy Leblanc est soutenu dans ce défi par les membres de sa jeune famille alors que Jacques Daoust a tenu à poursuivre l’aventure au sein de l’écurie «Miss Cléopâtre». (Photo: Pierre Langevin)

Le principal concerné a pris la parole à son tour et Rémy Leblanc n’a pas caché qu’il réalise un grand rêve en devenant un pilote de la classe Grand Prix. «C’est une offre que je pouvais pas refuser. Je devais prendre une année sabbatique pour revenir possiblement en 2020 mais j’ai changé mes plans. A 42 ans, j’aurai la chance de conduire un bateau Grand Prix, qui sera compétitif en plus», se réjouit l’entrepreneur en construction, qui sera le seul Québécois parmi la douzaine de compétiteurs en Grand Prix la saison prochaine.

Le champion 2017 de la classe Hydro 350 a tenu à remercier sa conjointe et ses enfants pour leur appui dans cette nouvelle aventure. Par la même occasion, le retour de Jacques Daoust et Claude Tremblay a été confirmé au sein de l’équipe qui a été éprouvée par le décès de Mathieu l’été dernier. Michel Arsenault, acolyte de la première heure pour Rémy Leblanc, sera chargé pour sa part des communications radios du bateau Grand Prix tout en demeurant copropriétaire du «AllardMénard.com» H-799 en H-350.

Line Mayer a indiqué au «Journal» que l’identité des autres membres de l’équipe sera connue sous peu. Le docteur des moteurs, Serge Blanchette, était absent jeudi soir mais la propriétaire a bon espoir de le voir reprendre du service avec l’équipe. Quant au nouveau numéro de l’embarcation, il sera divulgué d’ici une semaine.

Des membres de l’écurie «Miss Cléopâtre» seront de retour, dont Jacques Daoust, Sylvie Fecteau Claude Tremblay et Jérémie Tremblay, accompagnés notamment de Michel Arsenault (communications radios), Pierre-Luc Leblanc et M. Leblanc, le père. (Photo: Pierre Langevin)
Seul pilote Québécois confirmé dans la classe Grand Prix en vue de la saison 2020, Rémy Leblanc a eu droit à une horde de félicitations. (Photo: Pierre Langevin)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des