Michel «Mouse» Tremblay est allé rejoindre Lou Gehrig

Par Mario Pitre
Michel «Mouse» Tremblay est allé rejoindre Lou Gehrig
(Photo : Facebook Spot Ormstown)

Un des plus grands bénévoles de la Société de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) dans la région, Michel «Mouse» Tremblay, est décédé le jeudi 7 février à l’âge de 56 ans. Il ira rejoindre dans l’au-delà Lou Gehrig, cette vedette du baseball majeur qui a donné son nom à cette terrible maladie.

Le mécanicien d’Ormstown avait ressenti les premiers symptômes de la SLA  en décembre 2014 mais c’est en juin 2015 que le diagnostic lui avait été confirmé officiellement.

Dès lors, il avait entrepris d’organiser annuellement une grande activité de financement incluant le fameux «Ice Bucket Challenge», à chaque mois d’août, au parc Lindsay-Cullen à Ormstown. Diverses personnalités l’avaient accompagné pour l’occasion, dont l’homme fort Hugo Girard, à titre de porte-parole de BMR.

L’homme fort Hugo Girard était venu encourager Michel «Mouse» Tremblay lors de la Journée Ram’Mouse’sons à Ormstown. (Photo Journal Saint-François Archives Pierre Langevin)

Malgré l’enthousiasme et le courage qu’il affichait, et la tentative de traitement expérimental, la maladie avait déjà passablement affecté M. Tremblay en 2017, alors qu’il avait perdu 80% de sa force musculaire et devait se déplacer en fauteuil motorisé. Elle a finalement eu le dessus sur «Mouse».

La SLA est causée par la destruction progressive des neurones moteurs qui envoient des «messages» électriques du cerveau jusqu’à la moelle épinière ou de la moelle épinière jusqu’aux muscles. Ces cellules commandent les mouvements musculaires.

Lorsque les messages envoyés par la moelle épinière ne passent plus correctement, les muscles finissent par perdre leur force et du volume. Ce phénomène est appelé amyotrophie. Lorsque les signaux ne passent plus du cerveau vers la moelle épinière, les muscles deviennent raides et lents.

Un dernier hommage sera rendu à Michel Tremblay le dimanche 17 février de 13h à 16h au salon funéraire Rodrigue Montpetit, 170 rue Châteauguay à Huntingdon. Naturellement, des dons à la Société de la sclérose latérale amyotrophique du Québec sont recommandés.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des