Mélodie Daoust se distingue avec les Étoiles de la Ligue nationale de hockey

Mélodie Daoust se distingue avec les Étoiles de la Ligue nationale de hockey
Mélodie Daoust a pleinement profité de sa participation au match des Étoiles de la Ligue nationale de hockey. (Photo : (Photo Journal Saint-François - Archives))

Mélodie Daoust et les meilleures hockeyeuses nord-américaines au monde ont vécu à fond le week-end du match des Étoiles de la Ligue nationale de hockey. Une occasion unique de présenter la qualité du hockey féminin au cours duquel la Campivallensienne a inscrit le but gagnant.

«Ça vraiment été une belle expérience à vivre, assure-t-elle. On espérait avoir un impact sur le public, mais jamais on ne s’attendait à tant, convient Mélodie Daoust. La LNH, c’est une grosse business et on jouait à heure de grande écoute. »

Vendredi, entre la puissance du tir de Shea Weber et la précision de Patrick Kane, vingt des meilleures hockeyeuses au monde disputaient un match. Un duel sans relâchement remporté 2-1 par Équipe Canada. Mélodie Daoust a touché la cible avec ce qui s’est avéré le but gagnant. «On se le disait au début du match qu’au-delà du plaisir, c’est toujours du sérieux un match Canada contre États-Unis, mentionne celle qui est revenue dimanche de St. Louis. Il y a toujours une rivalité entre nous. On a prouvé qu’on pouvait les battre. »

Le but de Daoust a également permis au Canada de remporter la gageure entre les équipes, soit un plateau rempli de cannettes de bière.

Les filles ont aussi été au cœur des festivités que ce soit lors du tapis rouge et avec les vedettes masculines. Mélodie Daoust a même fait une «story» Instagram avec Connor McDavid, probablement le meilleur jouer au monde en ce moment. «Les gars ont été super gentils comme d’habitude, soutient Daoust. Ils ont regardé notre match et nous ont donné des commentaires positifs. L’Association des joueurs de la LNH nous appuie beaucoup et comprend bien notre situation.

À la recherche d’une ligue

Daoust et les autres filles ont fait écarquiller bien des yeux sur la qualité du jeu du hockey féminin. En ce moment, elles disputent des parties avec l’Association professionnelle des joueuses de hockey féminin qui s’est formée. L’objectif est de fonder une vraie ligue pour elles, un peu comme le basketball a su mettre sur pied pour les femmes aux États-Unis. «La partie de vendredi représente beaucoup pour nous, mentionne Daoust. On a présenté un produit excitant et on a senti que le public était intéressé. La PWPHA continue le travail à portes closes et on est confiantes. »

La double médaillée olympique retrouve ses coéquipières d’Équipe Canada cette semaine. Mélodie Daoust s’envole vers Vancouver pour une série de trois parties contres les Américaines. Des matchs qui serviront de préparation en vue du Championnat du monde qui aura lieu prochainement à Halifax. «J’ai hâte de retrouver l’équipe complète et notre nouvel entraîneur Troy Ryan», confie la Campivallensienne.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des