Les propriétaires de la maison frappée l’ont échappé belle

Par Yanick Michaud
Les propriétaires de la maison frappée l’ont échappé belle
En plus de heurter la maison, le chauffeur de la camionnette a sectionné le poteau d'Hydro-Québec et démoli la clôture. Le propriétaire croit qu'il devait filer à toute vitesse. (Photo : Erick Rivest)

Malgré les premières constatations des policiers vendredi soir, la camionnette a bel et bien heurté la maison sur le Chemin Saint-Louis à Beauharnois. Au coin de Boyer. 

« Ça a touché le côté de la maison. Il est à réparer. La clôture est finie. Il y aura beaucoup de travaux à faire. S’il n’y avait pas le poteau d’Hydro, il défonçait la maison », juge Shawn Comtois, l’un des deux propriétaires de la résidence. Il était dans le salon en train de regarder la télé quand ça a frappé derrière lui. Il a sursauté quand la camionnette filant à une vitesse folle est venue s’écraser sur la demeure qu’il possède depuis trois ans.

Une piste de course

Depuis 2017 il en a vu des automobilistes passer à un train d’enfer dans ce secteur. « Ça fait depuis que nous sommes ici que je demande à la Ville de faire quelque chose. Les gens prennent la courbe comme des malades. Ils prennent la côte du chemin de fer comme un jump », déplore-t-il.

Son exaspération est encore plus vive alors que ce secteur est bordé de deux écoles. « Nous sommes situés dans une zone scolaire. La Ville devrait bouger. Mais on attend », complète celui qui aura à voir avec ses assurances pour la suite des choses.

Déjà au cours des dernières années ses voisins ont vu leur maison être frappée comme la sienne vendredi soir. « On a mal dormi. On espère que ça se réglera », conclut Shawn Comtois.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des