Les Braves sapent les Flames

Par Yanick Michaud
Les Braves sapent les Flames
Plus souvent qu’autrement, les rondelles se sont retrouvées derrière le gardien des Flames de Gatineau jeudi soir dans un match totalement dominé par les Braves. (Photo : Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin)

Les Braves ont pris les grands moyens pour retrouver le sentier de la victoire. Ils ont complètement dirigé la rencontre face aux Flames de Gatineau, dans un gain de 9-1 à domicile jeudi soir.  

« Le message était de garder nos bonnes habitudes et de continuer à prendre de bonnes habitudes. Sans dire que c’était de contrôler le match, c’est ce qui est arrivé. Nous ne voulions pas tout détruire, à l’aube des séries, ce que nous avons si bien construit pendant toute la saison », explique l’entraîneur-chef David Rochon à l’issue du dernier duel à domicile de la campagne.

En ce sens, les Braves n’ont pas mis de temps à s’imposer. En avantage numérique, dès la 6e minute de jeu, Enrico Di Cesare a inscrit le premier filet de quatre sans répliques en première pour les Campivallensiens.

Les Flames ont répliqué timidement en début de deuxième, mais les Braves sont revenus immédiatement avec une avance de quatre filets, 24 secondes plus tard.

Alex Larocque e ensuite marqué deux buts consécutifs. Le jeune attaquant a ajouté trois mentions d’assistance pendant la rencontre, en route vers un match de cinq points. « Aujourd’hui on dirait que tout marchait. Ça faisait quelques matchs que je sentais que ne jouais pas au maximum de mes capacités. Mais aujourd’hui ça a débloqué avec cinq points. C’est excellent », mentionne, tout sourire, l’attaquant de 18 ans.

Braves Flames
Le joueur de 20 ans des Braves, Derek Dicaire a encore une fois montré pourquoi il était l’un des favoris de la foule en effectuant un tir électrisant qui a complètement déjoué Vincent Rivest, le cerbère des Flames. (Photo Journal Saint-François – Pierre Langevin)

Pendant ce temps, à l’autre bout de la patinoire, Emerik Demers continuait à tout gérer devant la cage des siens. Il n’a flanché qu’une fois sur 29 lancers.

À l’aube des séries

Les Braves se sont ressaisis à temps à quelques jours d’amorcer les séries. « On a manqué de discipline dans les dernières rencontres. Mais ce soir on s’est ressaisi. Et ça arrive au moment parfait », ajoute Alex Larocque.

Les Braves affrontent dans le dernier match de la saison, les Shamrocks du West Island vendredi soir à Pierrefonds. Ces mêmes Shamrocks, qui, même s’ils se retrouvent dans le bas du classement donnent du fil à retordre aux Braves. La semaine dernière, ils avaient privé les Campivallensiens d’un 23e gain consécutif à domicile, alors qu’ils avaient élevé leur jeu d’un cran, l’emportant 6-5 en fusillade. Dans les affrontements entre les deux formations cette année les Braves ont remporté trois des cinq matchs, s’inclinant deux fois en surtemps.

Ensuite, les Braves joueront leurs deux premiers duels des éliminatoires à la maison. Les matchs sont prévus le jeudi 12 mars à 19 h 30 et le dimanche 15 mars à 16 h. Ils ignorent toujours qui seront leurs rivaux. Ils devraient affronter soit l’Inouk de Granby, soit les Forts de Chambly dès la première ronde. Les matchs du week-end de ces deux équipes, dont le dernier en face à face, doit déterminer qui affrontera Valleyfield.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des