Les archives de Vaudreuil-Soulanges relocalisées à Saint-Polycarpe

Par Mario Pitre
Les archives de Vaudreuil-Soulanges relocalisées à Saint-Polycarpe
Le Centre d’archives conserve les documents provenant de municipalités, paroisses, sociétés, organismes, ainsi que de familles de Vaudreuil-Soulanges et de toute la Montérégie Ouest. (Photo : Centre d’archives de Vaudreuil-Soulanges)

Le Centre d’archives de Vaudreuil-Soulanges s’établira d’ici quelques mois dans l’ancienne succursale de la Caisse Desjardins située au 12 Saint-Jean-Baptiste, à Saint-Polycarpe, qui sera réaménagée en conséquence.

Le maire de Saint-Polycarpe, Jean-Yves Poirier, en a fait l’annonce lors du lancement organisé par la Société d’histoire et de généalogie Nouvelle-Longueuil.

Visiblement ému, M. Poirier a fait savoir que ce dénouement était le résultat de 11 mois de travail visant à trouver de nouveaux locaux pour le Centre d’archives.

L’organisme loge actuellement au Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, à Vaudreuil-Dorion. Incidemment, ce sera le premier organisme relevant de la MRC de Vaudreuil-Soulanges à s’établir à l’extérieur de Vaudreuil-Dorion, a souligné le maire.

«Notre mémoire collective»

La MRC de Vaudreuil-Soulanges a donné l’aval à l’acquisition de l’ancienne Caisse de Saint-Polycarpe pour y loger le Centre d’archives. Le Centre, un organisme agréé par Bibliothèque et Archives nationales du Québec, conserve des documents d’une grande valeur patrimoniale portant témoignage sur l’histoire de Vaudreuil-Soulanges.

Il conserve les documents provenant de municipalités, paroisses, sociétés, organismes, ainsi que de familles de la région de Vaudreuil-Soulanges de 1654 à nos jours. Ces fonds sont répartis en trois groupes distincts; les fonds d’archives institutionnelles, les fonds d’archives municipales et paroissiales et finalement, les fonds d’archives privées, peut-on lire sur son site web.

Le président du Centre d’archives, René Levac, précise que l’organisme conserve des archives pour tout le secteur de la Montérégie Ouest, incluant des archives municipales, de même que celles du Fonds Jean-Marie Léger, entre autres.

« On accueille cette nouvelle avec une grande joie, dit-il, car cela faisait deux ans qu’on cherchait à se relocaliser dans la région. Nous avons regardé jusqu’à Beauharnois et Valleyfield », ajoute-t-il.

Selon le préfet de la MRC et maire de Rivière-Beaudette, Patrick Bousez, il fallait poser un geste afin de trouver un nouveau pied-à-terre pour le Centre d’archives, dont les archives s’accumulent et dont la cohabitation au Musée était devenue problématique. « C’est notre mémoire collective », rappelle-t-il, en soulignant le travail effectué par l’équipe du Centre.

Au terme de longues négociations, l’ancienne Caisse Desjardins de Saint-Polycarpe a été acquise au coût de 330 000 $ et un budget additionnel d’environ 650 000 $ sera nécessaire pour mettre le bâtiment aux normes.

« Le comité des bâtiments de la MRC a évalué différentes options afin de répondre aux normes de sauvegardes d’archives puis a opté pour le 12, rue Saint-Jean-Baptiste notamment en raison de la présence de voûtes dans l’édifice et du projet de revitalisation en cours dans la municipalité de Saint-Polycarpe », explique Danie Deschênes, présidente du comité des bâtiments et mairesse de la ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot.

Le préfet Patrick Bousez a dit souhaiter que le déménagement du Centre d’archives de Vaudreuil-Soulanges dans ses nouveaux locaux de Saint-Polycarpe se fasse le plus tôt possible. Le Centre d’archives en fera l’acquisition plus tard lorsqu’il aura obtenu une subvention du gouvernement du Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires