Le Noir et Or reste invaincu grâce à un blanchissage

Par Yanick Michaud
Le Noir et Or reste invaincu grâce à un blanchissage
Les joueurs de la brigade défensive du Noir et Or n’ont absolument rien concédé aux Condors du Cégep de Beauce-Appalaches dans un match à sens unique de 49-0 samedi après-midi à Valleyfield, sur le terrain du Collège. (Photo : (Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin))

Le Noir et Or de Valleyfield s’est assuré de conserver une fiche parfaite en l’emportant par jeu blanc, 49-0 contre les Condors de Beauce-Appalaches samedi après-midi sur le terrain du Collège.

« C’est une belle victoire. Nous avions réalisé une grosse préparation dans tous les aspects. L’attaque, la défensive, les unités spéciales. Nous avions pris les Condors au sérieux comme toutes les autres équipes », explique Patrick Nadeau qui a vu ses hommes porter leur fiche à 7-0.

Les Campivallensiens pourraient demeurer invaincus cette saison s’ils l’emportent samedi à Édouard-Montpetit, alors qu’ils s’y frotteront aux Lynx. « On veut gagner c’est certain. On est déjà dans la préparation. On parle souvent de la rivalité avec les Islanders. Mais il y a une belle rivalité avec eux. On se bat souvent contre les Lynx dans le recrutement. Si bien que nos gars connaissent pas mal de leurs joueurs », dit l’entraîneur-chef qui pense un match à la fois et ne veut pas évoquer tout de suite les séries.

Un laissez-passer à la première ronde

S’il en parle c’est pour évoquer le bye dont le Noir et Or bénéficiera à la première ronde éliminatoire. « On va le prendre. C’est une semaine de répit et c’est le but en début de saison. D’avoir une semaine sans jouer. Une première ronde de repos. Pour mieux se préparer. Pour aller chercher de l’énergie et guérir quelques bobos. Mais on ne changera pas notre formule gagnante », raconte celui qui a vu les siens remporter les deux derniers Bol d’Or.

« On y va un match à la fois. Le dernier match de la saison est le plus important. Ensuite, nous verrons qui nous allons affronter. Il faudra se préparer sans connaître notre adversaire d’avance. Les joueurs vont avoir congé le samedi de la première ronde. Mais nous allons quand même étudier les équipes en présence. Et ensuite nous serons prêts », plaide Nadeau qui a vu d’anciens coéquipiers et entraîneurs cette fin de semaine à Valleyfield.

« C’était le match des retrouvailles avec les anciens. Mes joueurs savent à quel point il est important de bien jouer pour eux. J’aime la tradition. Et ils ont compris l’importance. Ils ont joué physique et ils ont livré la marchandise », conclut Patrick Nadeau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires