Le Noir et Or passe le gros test haut la main

Par Yanick Michaud
Le Noir et Or passe le gros test haut la main
Le Noir et Or a renversé les Diablos de Trois-Rivières dans un match qui représentait un gros test pour les hommes de Patrick Nadeau. (Photo : Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin)

Le Noir et Or a porté sa fiche à quatre victoires et aucun revers en vertu d’un gain de 38-14 face aux Diablos de Trois-Rivières, samedi soir à domicile.

Les hommes de Patrick Nadeau ont été sans pitié pour leurs visiteurs en prenant les devants rapidement et en ne regardant plus derrière. « Je suis bien content. Parce Trois-Rivières c’est une grosse équipe. Ça nous a permis de voir ce que nous avions dans le corps. Les gars ont bien réagi et se sont bien comportés », lance Nadeau qui s’attendait à un duel plus difficile. « Quand ça a été le temps de faire les gros jeux, on a montré du caractère », explique celui qui a vu quelques points échapper à ses protégés.

On a notamment raté deux placements. Nonobstant, le bicolore a mis fin à la première demie avec une avance de 17-0.

La défensive joue un match splendide

Plusieurs s’attendaient à voir une troupe défensive en arracher en lever de rideau. Les quatre premiers matchs prouvent le contraire. « Des gens disaient que nous avons une jeune défensive. Mais j’étais confiant et je suis fier de ce qu’ils font », ajoute Patrick Nadeau qui a vu sa brigade compléter un quatrième match de suite avec un touché défensif. « Nous avons des interceptions ou des ballons échappés recouverts qui sont retournés pour des touchés à chaque match cette année. Ça prouve de bien belles choses », dit-il.

Il doit maintenant trouver le moyen de garder ses athlètes bien concentrés pour le match à venir. D’aucuns prévoient un massacre contre les Volontaires de Sherbrooke samedi à domicile. « On travaille sur nous. Peu importe qui on affronte, on se prépare à jouer un 60 minutes solide. Nous avons des objectifs à atteindre. Que ce soit Sherbrooke ou un autre club », prétend Patrick Nadeau.

En ce sens, le Noir et Or visitera les Islanders de John-Abbott le 12 octobre, après une semaine de répit. « La pause sera parfaite. Notre physio aura beaucoup de travail à faire. La pause arrive à temps. Nous ne sommes pas blessés, mais on a mal », conclut celui qui en a profité pour remercier les partisans de l’équipe. « Ils sont les meilleurs de la Ligue. Et ils étaient nombreux samedi. Les gradins étaient pleins. Ils nous aident beaucoup avec l’énergie qu’ils amènent. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Le Noir et Or diminué par les blessures l’emporte à l’arraché - Journal Saint-François
1 année

[…] et en avaient accordé 101 en vertu d’un dossier d’un gain et deux revers. Le Noir et Or avait marqué 139 points et n’en avait accordé que 52, au premier […]