Le Noir et Or diminué par les blessures l’emporte à l’arraché

Par Yanick Michaud
Le Noir et Or diminué par les blessures l’emporte à l’arraché
Le duel entre le Noir et Or et les Volontaires n’a pas été de tout repos et les deux formations n’ont marqué que 22 points au total, dans un gain de 12-10 des Campivallensiens. (Photo : Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin)

Plusieurs s’attendaient à voir un véritable carnage pour l’affrontement entre le Noir et Or et les Volontaires de Sherbrooke lors du match de samedi soir à Valleyfield.

Or les Campivallensiens sont péniblement venus à bout des Volontaires par la marque de 12-10. « Non, nous ne pensions pas que ce serait facile. Nous avons pas mal de joueurs blessés. Par ailleurs, pendant le match, notre demi-offensif Martin Blais s’est blessé. Ça n’a pas facilité les choses. En plus, Sherbrooke possède une bonne défensive. Ils mettent de la pression. Nous avions beaucoup de jeunes à la défensive, en raison des blessures, alors ça a été un peu plus difficile que prévu », allègue Patrick Nadeau.

Pourtant, avant la rencontre, les Sherbrookois n’avaient enregistré que 20 points et en avaient accordé 101 en vertu d’un dossier d’un gain et deux revers. Le Noir et Or avait marqué 139 points et n’en avait accordé que 52, au premier rang.

Un répit bénéfique

Avec le nombre de blessures à ses joueurs, Patrick Nadeau avoue que le semaine sans match qui s’amène est la bienvenue.

« En ce sens, nous ne pouvions demander un meilleur “timing”. Nous avons une vingtaine de blessés. Ça fera du bien. L’infirmerie sera occupée », admet l’entraîneur-chef qui n’entend pas modifier l’horaire des siens, outre mesure.

« L’horaire sera changé un peu cette semaine, mais nous allons quand même commencer à nous préparer pour affronter les Islanders de John Abbott la semaine prochaine. Contre eux, c’est toujours de gros matchs. Une grosse rivalité. Il y aura beaucoup de facteurs qui vont entrer en ligne de compte. Ce sera un duel disputé chez eux. Nous devons reprendre des forces en vue de cet affrontement », constate Patrick Nadeau.

Par ailleurs, d’ici au botté d’envoi de ce duel, les entraîneurs vont en profiter pour faire une tournée de recrutement. « Et vendredi, nous allons avoir une activité d’équipe. Pour resserrer les liens et se changer les idées. Il faut se voir en dehors du terrain de football et de l’environnement football. Ça va faire du bien à tout le monde », a conclu celui qui tient à remercier les spectateurs. Ils étaient nombreux malgré le temps incertain samedi dernier.

Ainsi, le prochain duel est prévu le 12 octobre à 19 h à John Abbott. Les Islanders, comme le bicolore, ont un dossier de 5-0. À domicile, le Noir et Or sera de retour le 19 octobre, cette fois à 14 h. Il y accueillera alors les Condors de Beauce-Appalaches. Ceux-ci croupissent au dernier rang du classement.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des