Jagmeet Singh à Hudson pour parler de progressisme

Par Yanick Michaud
Jagmeet Singh à Hudson pour parler de progressisme
Le chef du NPD, Jagmeet Singh est entouré des candidats de la grande région et a parlé de progressisme. Son parti étant selon lui, le seul progressiste de cette élections fédérale. (Photo : Photo Journal Saint-François – Yanick Michaud)

Pour sa dernière activité partisane au Québec dans le cadre des élections fédérales, le chef du NPD Jagmeet Singh a visité le parc Jack Layton de Hudson.

Il a été accueilli par Olivia Chow, la veuve de l’ancien chef du parti néo-démocrate. Celle-ci a invité les Québécois à suivre leur cœur. « Votez contre l’intimidation. Votez pour le seul parti progressiste. Jagmeet est un chef courageux », a lancé la conjointe de Jack Layton, décédé en 2011.

« Les gens ont vu les options que nous offrons. Et nous partageons les mêmes valeurs que les Canadiens. Que les Québécois. Je crois à l’égalité des sexes. Aux mariages entre personnes de même sexe », s’est exprimé le chef Singh entouré des candidats de la région.

« Je dois dire que j’ai été touché par la réaction des gens d’ici. Merci de m’avoir écouté », a dit celui qui est qualifié d’authentique par ses admirateurs.

Une équipe forte pour aider le Québec

Malgré des sondages peu encourageants, Jagmeet Singh se félicite de la campagne menée dans la Belle province. « Pour s’aider et bien gérer à Ottawa, nous devons avoir une équipe forte au Québec. Nous avons besoin d’un maximum de sièges », a expliqué le chef du NPD flanqué entre autres de Joan Gottman, candidate dans Salaberry-Suroît.

Il a profité de la tribune et de la présence d’une soixantaine de partisans pour placer quelques coups à ses rivaux. « Justin Trudeau ne mérite plus votre confiance. Il raconte de belles choses. Mais en privé, il travaille pour les plus riches et les pollueurs. Les pétrolières. Quant au Bloc, il faut arrêter d’y croire. Ils ne sont pas progressistes. C’est nous qui défendons les meilleurs accès aux services. Nous voulons taxer les ultra-riches. Et défendre ceux qui en ont besoin », a rappelé celui qui a répété à des nombreuses reprises qu’il représente le progrès. « Pour les investissements en santé, en environnement, nous sommes le parti progressiste. Si on veut bâtir une meilleure société, c’est mieux d’y aller avec les progressistes. »

Joan Gottman s’est réjouie de croiser son chef à quelques kilomètres de la circonscription qu’elle convoite. « Nous allons aider les gens avec les logements sociaux. Et aussi avec un meilleur accès aux transports collectifs. Ce sont deux points majeurs de ma campagne et nous le réaliserons », a conclu celle qui a aimé découvrir le comté lors de la récente campagne qui se termine lundi. « Qu’importe le résultat. J’ai découvert des gens. J’ai appris des choses et je veux faire une différence ici. »

Avant de prendre la direction des provinces plus à l’ouest, Singh en a profité pour enlacer ses partisans rencontrés sur place. Il a aussi visité une école de Hudson.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des