Actualités

Havelock : Les Carrières Ducharme changent de mains

vendredi le 25 février 2022
Modifié à 0 h 00 min le 26 février 2022
Par Mario Pitre

mpitre@gravitemedia.com

La position géographique des Carrières Ducharme, à proximité de la frontière de l’état de New-York, permettra au Groupe Atwill-Morin d’ouvrir de nouveaux marchés dans les états de la Nouvelle-Angleterre. (Photo Gracieuseté)

Les Carrières Ducharme, situées sur le chemin Covey Hill, à Havelock, ont été acquises récemment par le Groupe Atwill-Morin, une entreprise spécialisée dans la restauration d’immeubles patrimoniaux.

L’entreprise qui possède des bureaux à Québec, Montréal et Ottawa en a fait l’annonce mercredi par voie de communiqué.

Le président et chef de la direction du Groupe Atwill-Morin, Matthew Atwill-Morin, affirme que cette acquisition permet à l’entreprise « de diversifier ses activités par l’ajout d’une entreprise réputée et bénéficiant d’une équipe autonome essentielle à la poursuite de son plan de croissance. »

Celui-ci a aussi précisé que tous les 125 employés de Carrières Ducharme demeurent en place et que l’entreprise conserve son siège social à Havelock. Groupe Atwill-Morin dépasse ainsi le cap des 800 employés réguliers, sans compter les emplois saisonniers qui sont au nombre d’un peu plus de 1000 personnes.

Groupe Atwill-Morin a fait sa marque ces dernières années dans la restauration de prestigieux sites et immeubles historiques tels que le Parlement d'Ottawa (les tours de l'édifice-centre), l'hôtel de la Monnaie Royale canadienne, l'Édifice Honoré-Mercier du Parlement de Québec, Fort Lévis, l'Hôtel-de-ville de Montréal, le Ritz Carlton et la Prison des Patriotes.

Au terme de cette transaction, Groupe Atwill-Morin indique aussi qu’il maintiendra en fonction dans l’entreprise l’ex-président Serge Ducharme, à titre de conseiller spécial.

Les Carrières Ducharme oeuvrent dans le secteur de la construction et dans le monde des architectes depuis les 60 dernières années, comme exploitant de carrière de pierre naturelle tant au Canada qu’aux États-Unis. Elle est présente dans les marchés de la construction résidentielle et commerciale ainsi que dans le secteur en croissance de l’aménagement paysager.

Sa position géographique, à proximité de la frontière de l’état de New-York, permettra au Groupe Atwill-Morin de profiter d’une valeur ajoutée susceptible d’ouvrir de nouveaux marchés dans les états de la Nouvelle-Angleterre. Incidemment, l’entreprise prévoit atteindre le plateau des 200 M$ de volume d’affaires annuel d’ici les 36 prochains mois.

L’usine d’asphalte

Quant au projet d’usine d’asphalte mis de l’avant par le Groupe Chenail sur une portion de propriété des Carrières Ducharme, le vice-président exécutif du Groupe et président-directeur général intérimaire de Carrières Ducharme, Nicolas Coteau, affirme attendre une décision du tribunal.

Ce projet a suscité une vive opposition au sein de la population. Groupe Chenail a déposé un pourvoi en contrôle judiciaire devant la Cour supérieure en septembre dernier, afin d’établir la conformité définitive du projet d’usine de béton bitumineux au règlement de zonage en vigueur à Havelock.

« On laisse le soin aux tribunaux de décider sur cette situation dont on vient d’hériter, affirme M. Croteau. On respectera la décision qui sera rendue par les autorités. »