«Elle» ouvre des portes pour Marie-Pierre Leduc

«Elle» ouvre des portes pour Marie-Pierre Leduc
(Photo : (Photo Journal Saint-François - Archives Pierre Langevin))

Une chanson, un peu gardée en secret, permet à Marie-Pierre Leduc d’entreprendre en grand l’année qui commence. Sa chanson «Elle» lui a servi de tremplin pour parapher des ententes importantes pour l’auteure-compositrice-interprète qui prévoit lancer un mini-album en 2021.

«C’est une chanson  écrite et composée par Michel Roy et moi à la fin de 2019 et dont le mixage a été fait par Luc Tellier, explique l’artiste. C’est avant que Luc déménage alors la pièce en est une de transition un peu. Je savais que je voulais faire un mini-album, mais rien n’était décidé encore. »

Cet été, elle a décidé de soumettre sa candidature pour une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec. Pour appuyer sa demande, elle approche les Disques Passeport. «Elle» demeure une pièce inédite et Marie-Pierre Leduc leur a proposé la chanson. Rapidement, l’entreprise a été séduite.

«Les Disques Passeport ont décidé de me signer, dit-elle. J’ai accès à toute une équipe que ce soit pour de la consultation ou un coup de main sur Spotify. »

Un pisteur radio, Taxi Promo, participe aussi au développement de la carrière de la Campivallensienne. Déjà la chanson tourne sur Sirius XM, une radio satellite qui permettra à Marie-Pierre Leduc de toucher des redevances.

La voix intérieure

La chanson de l’auteure-compositrice-interprète met en paroles et musique un questionnement sur ce qui peut motiver les gens dans la vie. «C’est la petite voix intérieure; est-ce qu’on peut s’y fier, résume Marie-Pierre Leduc. Elle nous parle toujours et nous guide. Mais est-ce qu’elle nous amène au bon endroit. J’y parle de la voix, mais des voies que l’on peut prendre et de la foi. »

Son complice amoureux et artistique, Michel Roy, a mis en image la chanson. «On avait acheté des Plexiglass pour le Studio Grange et on les a utilisés pour faire comme si je me trouvais dans une boîte, mentionne l’artiste. On a fait un éclairage avec des lampions pour ajouter une touche solennelle. »

Le traitement des images par ConcepSon MPM permet de donner une ambiance de recueillement et un espèce de déroutement au vidéoclip.

Bien que l’époque Musique Plus soit révolue, Marie-Pierre Leduc juge important de proposer une vidéo de ses chansons. Les jeunes a qui elle enseigne le chant se tournent vers YouTube pour découvrir la musique.

Le lancement du vidéoclip permettra de relancer le pistage radio de la pièce disponible depuis le mois d’octobre. Le vidéoclip sera aussi proposé à la chaîne Stingray qui pourrait l’ajouter à sa rotation.

Un mini-album en chantier

Forte de la bourse – Partenariat régional pour la Montérégie – du CALQ, Marie-Pierre Leduc travaille sur un mini-album de cinq chansons qu’elle aimerait lancer d’ici la fin de l’année. «Je le fais sans culpabilité, lâche-t-elle. Je suis en arrêt d’enseignement alors j’écris des tounes et j’ai de l’argent pour enregistrer. On s’est toujours endetté avant pour faire un disque. Là, je le fais et c’est comme un cadeau. »

Celle qui a participé à «La Voix» en 2016 a déjà des chansons et des maquettes. Elle aimerait proposer un album francophone qui rappelle le R n’ B des années 60. Avec un bon son de guitare et de belles mélodies chantées. Mais une rythmique bien récente. Un mélange original qui enchante l’artiste.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires