Du financement pour le nouveau refuge de la Maison Hébergement Dépannage

Du financement pour le nouveau refuge de la Maison Hébergement Dépannage
André Couillard, directeur général et clinique de la Maison d’Hébergement Dépannage Valleyfield, Émile Duhamel, président de la Maison d’Hébergement Dépannage, en compagnie d’Isabelle Coulombe, administratrice et présidente du comité Coopération de la Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield. (Photo : Gracieuseté)

Un nouveau partenariat mis en place entre la Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield et la Maison Hébergement Dépannage de Valleyfield permettra à cette dernière de bénéficier d’un financement totalisant 15 000 $ pour les trois prochaines années, pour son nouveau service d’aide et d’hébergement du refuge à haut seuil de tolérance.

Ce montant permettra de venir en aide aux personnes vulnérables sans domicile fixe fréquentant cet hébergement d’urgence.

La résidence, située au 67 rue Wilfrid à Salaberry-de-Valleyfield, a été inaugurée en février dernier. Elle fournit 7 jours sur 7, un toit, des douches, des repas, un soutien psychosocial adéquat et un milieu sécuritaire aux gens en situation d’itinérance.

Isabelle Coulombe, présidente du comité Coopération de la Caisse, est consciente de la pertinence et de l’importance de l’organisme sur notre territoire : « L’hébergement d’urgence est une priorité de la Caisse pour l’utilisation du Fonds d’aide au développement du milieu. Nous sommes fiers de contribuer au développement de cet organisme essentiel qui favorise le bien-être et la réintégration sociale », dit-elle.

Pour le directeur général et clinique de la Maison d’Hébergement Dépannage de Valleyfield, André Couillard, « La Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield apporte une aide précieuse pour maintenir l’accès au Refuge. Qu’une institution de prestige et des personnes dévouées du conseil d’administration pensent à soutenir, au nom de leurs membres, sans préjugés, des services d’aide aux hommes, aux femmes et aux familles itinérantes est tout à leur honneur et nous en sommes très reconnaissants. »

Ce refuge constitue la cinquième propriété de la MHDV, une ressource qui existe depuis 35 ans. L’an dernier, la Maison Hébergement Dépannage a offert environ 13 000 nuitées à des gens en situation de crise ou en rupture, désaffiliation avec leur entourage et qui se retrouvent sans-abri. (M.P.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Francine F Pelchat
Francine F Pelchat
9 jours

Bravo c’est un besoin criant pour nos frères dans le besoin.