Claude Reid fait le point sur des dossiers régionaux

Par Yanick Michaud
Claude Reid fait le point sur des dossiers régionaux
Le député Claude Reid planche sur de nombreux dossiers en matière de transports et il tente de trouver des solutions qui vont se réaliser à plus ou moins court terme. (Photo : Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin)

Le député de Beauharnois Claude Reid a tenu à tracer un bilan positif de ses six premiers mois à titre d’élu.  

« Nous sentons une belle synergie dans la région avec les autres députés élus de la CAQ. Nous travaillons tous dans le même sens et c’est perceptible », dit l’adjoint parlementaire au ministère des Transports du Québec (MTQ). Il devra à cet effet s’occuper de certains dossiers nationaux, comme le chantier sur le financement de la mobilité durable. En ce sens, le député Reid devra voyager dans la province au cours des prochaines semaines afin de rencontrer les intervenants de chaque région. Il devra du même coup mettre en place un plan visant à diriger les gens vers le transport collectif. « Je vais faire une tournée du Québec et présenter mon rapport en 2020 », lance-t-il.

Monseigneur-Langlois et les environs

Puisqu’il était question de rapport et d’études, le député Reid a fait savoir qu’il devrait préparer un véritable dossier sur le boulevard Monseigneur-Langlois. « Une chose est certaine, nous en parlerons encore dans trois mois et dans six mois. Mais pour l’instant, nous voulons voir ce qui a véritablement été fait dans les dernières années. On m’a demandé de bâtir un dossier de faire un bilan et de présenter des propositions. À cet égard, la ville sera interpelée pour voir comment entrevoir l’avenir de cette route. Il y a beaucoup de circulation et avec la densification, il y en aura de plus en plus. On se doit d’avoir une gestion cohérente. Sinon la population sera furieuse et personne n’y gagne. Que doit-on faire avec les camions? Quels sont les impacts? Nous devons gérer le flot de circulation, mais ce doit être bien fait. Parce qu’il s’agit d’un axe routier d’importance », juge celui qui y voit une lourde charge de travail et beaucoup d’argent à investir.

Et la piste cyclable?

Dans un même sens, il a discuté de la piste cyclable empruntant le pont Langlois. « Le fameux lien cyclable fait beaucoup discuter. Les travaux sur les barrages font en sorte de couper les liens l’été. Il y a eu des représentations auprès du MTQ et nous voulons voir comment on peut solutionner tout ça. On dit que le MTQ ne veut pas payer, mais les MRC et les municipalités non plus. Hydro-Québec dit vouloir faire sa part, mais ça implique plus que ça. On parle de la sécurité des cyclistes. Si on installe des jerseys, on empiète sur les voies carrossables des ponts et ça devient serré. Il en va de la sécurité des jeunes familles. Nous devons trouver une solution et des démarches sont entreprises. Mais il n’y a pas grand-chose de possible à court terme. Les solutions ne sont pas nombreuses. Même si nous voulons faire rapidement. Nous ne serons peut-être pas prêts pour cette année », évalue le député Claude Reid.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des