Cégep de Valleyfield : une rentrée en mode hybride

Par Yanick Michaud
Cégep de Valleyfield : une rentrée en mode hybride
L'état de la situation au Collège de Valleyfield laisse voir que deux cas sont confirmés positifs à la COVID-19. (Photo : (Photo Journal Saint-François - Archives Pierre Langevin))

Le Cégep de Valleyfield est à pied d’œuvre afin de planifier une session d’automne qui se déroulera en mode hybride.

Il devient de plus en plus clair que les mesures sanitaires et de distanciation sociale demeureront en vigueur. Au-delà de l’été.

Ainsi, différents scénarios sont déployés en fonction des programmes d’études. En ce sens, les cours qui nécessitent des apprentissages en laboratoire ou en ateliers pourront se tenir dans les locaux du Cégep, tout en respectant les mesures sanitaires en vigueur. Les cours théoriques se donneront essentiellement en ligne.

Une organisation apprenante qui s’adapte

Depuis le 13 mars, toute la communauté s’est mobilisée afin de terminer la session d’hiver à distance. Les enseignants ont fait preuve d’innovation et d’adaptation. Avec l’aide soutenue des équipes du développement pédagogique et des technologies de l’information. Les services aux étudiants ont aussi été maintenus et se sont adaptés afin de fournir aux étudiants les outils nécessaires à la poursuite de leur cheminement. « Nous avons beaucoup appris de l’expérience des derniers mois. Nous saurons mettre à profit les bons coups de cet hiver dans notre plan d’action de l’automne », a assuré la directrice des études, Francine Bélair. D’ailleurs, le Cégep organise des journées pédagogiques en juin, pour les enseignants et les professionnels. Ceci afin de partager et enrichir les pratiques gagnantes en enseignement à distance.

Une rentrée en préparation

La planification de la prochaine rentrée scolaire nécessite des changements importants aux pratiques habituelles du Cégep. Les activités d’accueil et d’intégration doivent être entièrement revues, dans la mesure où plusieurs actions devront se tenir à distance. Le défi est d’autant plus grand pour l’accueil des nouveaux admis, pour qui le passage du secondaire au collégial demande déjà une adaptation importante.

« Il est important que les étudiants développent un sentiment d’appartenance avec le Collège et au sein de leur programme d’études. Qu’ils sachent que nous sommes là pour les soutenir et leur offrir des services en conséquence. Une logistique importante est à mettre en place. Mais nous avons à cœur d’offrir un environnement éducatif de qualité à tous ceux et celles qui nous ont choisis pour poursuivre leurs études supérieures », a lancé le directeur général du Cégep, Marc Rémillard.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires