Arrêt du service Taxibus dans la MRC de Beauharnois-Salaberry

Arrêt du service Taxibus dans la MRC de Beauharnois-Salaberry

Pour des motifs économiques et de logistiques, la MRC de Beauharnois-Salaberry a décidé d’interrompre le service de transport en collectif régional Taxibus à partir du 1er janvier prochain.

La décision est appuyée par la résolution du conseil des maires prises le 27 novembre dernier en assemblée publique. La MRC se désole des désagréments qui entourent une telle décision. Mais elle assure que celle-ci a été prise dans le meilleur intérêt financier des usagers et des contribuables.

« Cette décision repose sur des motifs à la fois économiques et logistiques, indique Maude Laberge, préfète de la MRC. Ils nous en coûtaient en effet de plus en plus cher pour maintenir le service, alors que celui-ci ne desservait en fait qu’un nombre très restreint d’usagers. »

Il est important de noter que le décision ne concerne le Taxibus rural de la MRC de Beauharnois-Salaberry. Le service est maintenu à Valleyfield.

Il a été permis d’apprendre que 350 000 $ est la somme qui a été évaluée pour gérer les opérations de Taxibus en 2019. Pour les cinq municipalités rurales du territoire, soit une population de 10 000 personnes, le service comptait 130 usagers membres.

L’incertitude générée par le projet de Loi 17 concernant le transport rémunéré de personnes par automobile a contribué au contexte d’incertitude. «Nous nous butons carrément à une totale absence d’intérêt de la part de la majorité des fournisseurs de transport du territoire à offrir ce service régional. Dans ces circonstances, nous sommes dans l’obligation d’interrompre jusqu’à nouvel ordre ce mode de transport, le temps requis pour que l’on puisse éventuellement réinstaurer un service de transport doté d’un nouveau mode de fonctionnement et de nouvelles modalités», a ajouté Mme Laberge.

En 2020, la MRC envisage revenir avec un service de transport apte à mieux répondre aux besoins des usagers. Le tout dans un déploiement qui assurera une viabilité financière.

«D’ici là, on recommande aux usagers du Taxibus de se replier temporairement sur les autres modes de transport usuels, tel que les voitures taxis, le transport adapté ou encore le covoiturage», de signaler Mme Laberge.

À lire également

Le tarif du Taxibus bondit

Partager cet article

4
Laisser un commentaire

avatar
3 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Mario PitreJBFLinda desjardins Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
Linda desjardins
Guest
Linda desjardins

C est ben beau ça ils vienne de changer le mode de paiement et nous font payer à l avance ,qu est qui arrive avec nos sous en banque et ceux qui ont pas les moyens de paye un taxi !!! Ceux qui prenne taxi bus ont pas d auto ! Beaucoup le prenne pour le travail et ont des passe de 1 mois..Et en plus vous faites ça en plein mois d hiver vraiment! désolé mais c est pas penser au citoyens du tout ça !

JBF
Guest
JBF

Une fois de plus, le niveau incompétence a atteint un nouveau creux pour notre région. Au lieu de construire d’abord le système de transport alternatif, puis de mettre fin à l’ancien système, ils ont décidé d’abandonner le système défectueux pour le remplacer par aucun système en recommandant à l’utilisateur de trouver d’autre moyen de transport pendant la période la plus froide de l’année.
Bravo aux représentants déconnectés que nous avons élus au pouvoir. Continuez à dépenser de l’argent en subventionnant des entreprises qui font des promesses comme celles de Solargise.

Mario Pitre
Admin

Le service de Taxibus de Valleyfield continue toujours ses activités, c’est celui de la MRC qui cesse. Et Solargise n’est pas subventionnée par la Ville ni par Québec.

trackback

[…] Le tarif du Taxibus bondit […]